Recèrca

sus 57
Filtrar
Filtre actif
Contributeur : CIRDOC - Institut occitan de cultura
Bruno Paternot (3) Bruno Paternot%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
La Rampe - TIO (2) La Rampe - TIO%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
ÒCtele, Carnaval Pantalonada (2) ÒCtele, Carnaval Pantalonada%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Théâtre des Origines (1) Théâtre des Origines%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Florant Mercadier (1) Florant Mercadier%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Laurent Cavalié (1) Laurent Cavalié%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Didier Tousis (1) Didier Tousis%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
BOBY LO CONTEJAIRE (BOBY LE CONTEUR) (1) BOBY LO CONTEJAIRE (BOBY LE CONTEUR)%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Coriandre (1) Coriandre%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Sors Les Mains d'Tes Poches (1) Sors Les Mains d'Tes Poches%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Marie Picard (1) Marie Picard%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
fre (390)
oci (323)
eng (21)
lat (2)
pro (2)
baq (1)
cat (1)
frm (1)
ger (1)
ita (1)
Tipe : Revista / Data : 1898 ; 1900-1914
Armanac déu bou biarnés e déu franc gascou
Mise en ligne : 30/03/2020
Tipe : Revista / Data : 1904-1914
Almanac felibrenc publicat de 1904 a 1914 jos la direccion d'Andrieu del Sourelh (André Sourreil), president de l'escola felibrenca de Tolosa, l'Escolo moundino.
Mise en ligne : 02/04/2020
Tipe : Revista / Data : 1874-1875
L'Armagna cevenòu pareis de 1874 a 1875 jos la direccion del felibre Albert Arnavielle (1844-1927).
En 1876 deven l'Armana de Lengadò en rason de l'importància que pren pauc a pauc lo Felibrige en Lengadòc.
Mise en ligne : 16/04/2020
Tipe : Revista / Data : 1894-1913
 Cada an, en genièr, de 1894 a 1913, l'Escolo de Ceto ( creada en 1894, cabiscòu Josèp Enric Castelnau), puòi l'Escòla Felibrenca de Sant Clar (fondada en 1902, president Josèp Solet), fan paréisser l' Armanac cetòri.
Dins aqueste periòde i aurà sonque tres pausas. L'Armanac espelirà pas en 1896 (garrolhas entre Castelnau e Solet sus la rega editoriala de seguir), en 1900 e en 1901 (mòrt dau pichòt Vinçent de Solet, en 1899).
Pendent vint annadas, Josèp Solet (1851-1919), autodidacte, afogat de l'òbra de Frederic Mistral, negociant en vin e alcoòl, ten l'orjau per agradar as setòris : « es per vautres, braves setòris qu'avèm congrelhat aquela òbra ». Bota la proa sus « de galejadas, de contes, de poësias, tirats dau pòble e escriches dins nòstra armoniosa lenga miègjornala : la lenga dau breç lengadocian ».
Lo meriti de J. Solet es d'aver fach de l'Armanac cetòri pas solament un luòc dau languiment, das reires, dau remembre, mas puslèu un luòc de l'imaginacion e de la creacion.
(Presentacion redigida per Alan Cameliò, escrivan, especialista de l'Istòria sociala, culturala e linguistica de Seta, president del Ceucle occitan Setòri). 

Contengut

Cada almanac conten la tièra dels « ajustaires qu'an ganhat la lança e lo pavés » dempuèi 1846, la ròsa dels vents amb lor nom en occitan, un calendièr amb expressions occitanas nombrosas ligadas a las datas, fèstas, sasons, e tanben tèxtes, cronicas de vida locala, cançons, provèrbis, contes, etc. En occitan per d'autors setòris. Aquesta pichòta publicacion annadièra es una mina d'informacions e de trabalhas sus l'Istòria, la cultura e la lenga a Seta e a l'entorn del bacin del Taur.
Mise en ligne : 17/04/2020
Tipe : Revista / Data : 1876-1878
En 1876 l'Armagna cevenòu deven l'Armana de Lengadò.

Dempuèi 1875 lo Felibrige prenguèt de l'importància en Lengadòc. Lo 4 de novembre 1875 la Societat dels felibres de Lengadòc espelís, presidida pel felibre besierenc Gabriel Azaïs, Albert Arnavielle, redactor de l'Almanac, en es lo secretari-clavaire. Lo movement de respelida de la lenga d'oc s'acompanha de concors literaris, aquel de la Societat de las lengas romanicas a Montpelhièr e aquel de la Societat arqueologica de Besièrs. Los tèxtes presentats als concors van alimentar l'Armana de Lengadò.
Mise en ligne : 17/04/2020
Tipe : Revista / Data : 1923-1928
L’Almanach occitan es lo primièr almanac “nacional” occitan, s’adreça a Occitània tota al contrari de totes los almanacs regionals o locals qu’an vist lo jorn dempuèi lo mitan del sègle XIX e que son legits sonque per lor província. L’Almanach occitan es d’un cèrt biais la sintèsi, la quint essència de totes los almanacs regionals.

Publicat a Samatan dins Gèrs jos la direccion d’Onorat Dambielle de 1923 a 1928, l’almanac es bilingüe, conten rubricas amusantas e divertissentas mas tanben bio-bibliografias d’autors occitans acompanhadas de retraches d’aquestes autors. Cada numerò conten d’extraches d’òbras dels escrivans occitans mòrts pendent la guerre de 1914-1918. Amb las biografias d’aquestes autors constituïsson lo Livre d’or des lettres occitanes.
L’almanac compren tanben un annuari occitan. Largament difusit, es legit per 50 000 legeires dins 12 províncias.
Mise en ligne : 20/04/2020
Tipe : Revista / Data : 1913-1925
La Crounico de Sant-Maiòu es l'organ de l'Escolo Pèire Cardenau, escola felibrenca del Puèi de Velai, foguèt publicada sens interrupcion de 1913 a 1925 jos la direccion d'Albert Boudon-Lashermes (1882-1967) qu'en assegurava l'estampatge sus son estampariá personala.

La publicacion tira son nom de l'universitat de Sant-Maiòl que, a l'Edat Mejana, aculhissiá al Puèi Santa Maria (uèi Lo Puèi de Velai), d'estudiants venguts d'Occitània tota. La ciutat èra d'aquel temps una ciutat literària prestigiosa.
Mise en ligne : 27/04/2020
Tipe : Revista / Data : 1965-1973
Revue trimestrielle publiée à Nîmes de 1965 à 1973 (30 numéros) sous la direction de Robert Lafont. Lors de sa création, le comité de rédaction réunit Jean-Paul Bringuier, Claude Fabre, Gui Martin et Yves Rouquette. Jean Larzac et Philippe Gardy rejoindront l’équipe en 1966.

Le premier numéro paraît en 1965, il débute par un texte liminaire Revolucion occitana, souvent repris par la suite, qui constitue un manifeste et annonce mai 68. Le texte est rédigé par Robert Lafont et Yves Rouquette.

L'importance de Viure tient à son caractère précurseur dans tous les domaines. Par ses analyses (aliénation, colonialisme intérieur, socialisme, nationalisme...) la revue a donné les éléménts nécessaires à la réappropriation de l'histoire et de l'identité occitanes. Des désaccords au sein du comité de rédaction entraîneront la disparition de la revue en 1973.
Mise en ligne : 28/04/2020
Tipe : Revista / Data : 1979-1983
Revue trimestrielle, publiée à Montpellier de 1979 à 1983 (15 numéros) sous la direction de Rémi Pach. Le comité de rédaction réunit Jean-Frédéric Brun, Jean-Pierre Laval, François Pic.

Le titre de la publication fait référence au manifeste publié dans le premier numéro de Viure en 1965 « Aicí e ara. Dins aqueste païs e dins aqueste sègle, l’òme… L’òme deliure e responsable » et affirme la volonté de filiation entre les deux publications. Revue de réflexion et de critique sur l’occitanisme, indépendante de tout mouvement ou parti politique, les articles traitent de sujets politiques, culturels et littéraires. Aicí e ara est aussi ouverte aux autres minorités nationales. La revue est à l’origine de la création en 1980 de l’Union del Pòble d’Òc, qui se veut un rassemblement et non un parti, le Manifeste de l’U.P.O est publié dans le n°9 de novembre 1980. La revue est rédigée entièrement en occitan jusqu’au n° 10 de février 1981, à partir de mai 1981 apparaissent des articles en français.

En mai 1982, après une interruption d’un an, une nouvelle série voit le jour et la revue annonce un changement de cap, elle ne s’adresse plus seulement aux occitanistes et accorde une place plus importante à l’aspect culturel. Les articles en occitans, dans un esprit d’ouverture et de tolérance, s’ouvrent à la graphie mistralienne. Le dernier numéro paraît en février 1983, son éditorial fait le constat de démobilisation et de régression du mouvement occitan depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir.
Mise en ligne : 12/05/2020
Tipe : Revista / Data : 1972-1980
Journal bimestriel publié à Toulouse de 1972 à 1980 (39 numéros) sous la direction de Gaston Bazalgues. Organe de presse du courant politique occitaniste du même nom, né en 1971 de la dissolution du Comité occitan d’études et d’action.
D’abord révolutionnaire, Lucha occitana se rapprochera peu à peu des grands partis politiques de gauche en examinant les problèmes occitans sous l’angle de la lutte des classes et du colonialisme intérieur tout en rejetant le nationalisme. Par ailleurs, le journal s’engage clairement en faveur de l’écologie, contre le nucléaire et soutiendra les luttes du Larzac, de Naussac, celles des viticulteurs ou des ouvriers en grève.
Journal d'information, Lutte occitane est aussi un instrument d'analyse et de combat et joue un rôle essentiel dans le développement et l'organisation du mouvement politique.

De 1978 à 1980 le journal prendra le titre de Païs occitan. Lutte occitane publiera aussi à Antibes de 1974 à 1975 Occitania Passat e present (4 numéros).
Mise en ligne : 14/05/2020
sus 57