Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Type de Document : Web radio
Portail : Mediatèca
Contributeur : CIRDOC
Catégorie : Ressources web
oci (1)
Tipe : Webràdio
Ràdio País est une station radio d'expression occitane créée en Béarn en 1983 au moment de la naissance des radios libres.
Dès lors que se libère la parole d’oc, dans les années 1960, 1970 et 1980, se pose la question de la diffusion des productions occitanes, chantées bien sûr, mais aussi de débats, entretiens, reportages sur la langue d’oc et son avenir. Assez vite, dans le sillage de ce qui se fait dans d’autres pays du monde pour la diffusion des musiques « subversives » comme le rock, des radios associatives, voire plus ou moins pirates, s’organisent localement et consacrent une partie de leur temps d’antenne à l’occitan. Citons par exemple en Périgord Radio Périgord Noir, Radio Liberté, Radio Kaolin qui diffusaient déjà la parole et l’expression artistique occitanes.
Avec l’apparition des radios libres, suite à la disparition du monopole radiophonique d’état en 1981, peuvent se structurer au grand jour de véritables organes de diffusion radiophonique spécifiquement dédiés à l’occitan. Parmi les radios occitanes pionnières, citons Ràdio Occitània, créée à Toulouse la même année, la Clé des Ondes à Bordeaux, Ràdio Albigés ou Radio Périgueux 103.
En Béarn, émet dès la fin 1981 La Voix du Béarn, radio d’hyperproximité émettant depuis la périphérie paloise, dédiée à la culture béarnaise et à la langue. En 1983, un groupe de dissidents de cette radio (qui émet toujours) s’en va fonder Ràdio País à Lescar, dans la banlieue de Pau. En tout une trentaine de journalistes, techniciens et animateurs fondent la nouvelle association loi 1901. Un an plus tard, un incendie détruit les locaux de la jeune radio associative qui, grâce à un mouvement de solidarité conséquent, se relance et même parvient à s’agrandir et à se développer. L’écrivain béarnais Roger Lapassade, qui faisait partie de l’aventure, raconte cette période fondatrice dans une nouvelle.
En 1996, Ràdio País se structure en une fédération d’associations, Fédération Vivre au Pays Ràdio País, dont les trois antennes (Béarn, Bigorre puis Gers en 2013). N’émettant qu’en Béarn et Bigorre (un seul et même programme), la Ràdio País inaugure en 2013 un décrochage gersois à Auch.
Le projet de Ràdio País est ouvertement occitaniste : 80% environ de ses programmes sont en occitan. La radio émet d’ailleurs non pas seulement en occitan gascon du Béarn, mais dans tous les dialectes d’oc. Elle est également diffusée en streaming sur son site www.radiopais.fr. Animée par des bénévoles, Ràdio País possède cependant des techniciens et des journalistes professionnels, titulaires d’une carte de presse. La radio propose quotidiennement l'émission d'actualité « Lo Gran Descluc » et plusieurs émissions sur l'oralité comme « Oralitat e Umanitat », « Per Sagòrra e Magòrra », des émissions pédagogiques comme « Lo cors deu CFPÒC » ou encore des émissions dédiées à la musique comme « Rose des sons » et « Rock Stage ».
Ràdio País s'est lancée récemment dans la vidéo et diffuse de nombreux reportages réalisés par les professionnels de la station.
Actuellement, l'association Ràdio País Lanas-Baish-Ador travaille à l'ouverture d'une antenne sur son territoire. Ràdio País est également à l’origine de la création de la FIMOC (Federacion Interregionau de Mèdias Occitans), qui regroupe les acteurs audiovisuels de l’occitan.
Fréquences :
Béarn - Pau : 89,8 MHz
Bigorre -Tarbes : 101,5 MHz
Gers - Auch : 90,8 MHz
Gers - Mirande : 98 MHz
Ràdio País
77, avenue des Lilas 64000 PAU
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Webràdio
Ràdio Occitània est une radio associative toulousaine créée en 1981. Elle travaille à la promotion de la langue et de la culture occitanes (80 % des programmes en òc) mais également d'autres langues parlées en région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (africain, antillais, catalan, espagnol, portugais, américain, vietnamien, etc.).
Avec l'apparition des radios libres, suite à la disparition du monopole radiophonique d'état en 1981, peuvent se structurer de véritables organes de diffusion radiophonique spécifiquement dédiés à l'occitan. Guy Mimart, alors jeune journaliste de 35 ans à Radio France, constate qu'il n'existe pas de radio occitane en région toulousaine. Il décide alors d'en créer une. Titulaire de fréquences d’émission sur la bande FM dans le Pays toulousain, le Comminges, le Lauragais et le Rouergue, Ràdio Occitània émet également en streaming sur Internet : http://www.radio-occitania.com
La radio diffuse chaque jour des informations régionales, nationales et internationales en lenga nosta, ainsi que des émissions variées sur l'économie, le cinéma, le sport, la politique ou encore la musique. Elle travaille en partenariat avec les radios occitanes Ràdio País et Ràdio Lenga d'Òc Montpelhièr.
Ràdio Occitània est membre fondateur de la Federacion Interregionau deus Mèdias Occitans (FIMOC). 
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Webràdio
Le Centre Cultural Occitan-País Nissart e Alpenc (CCÒC) a développé l'idée de créer une webradio en langue occitane à partir de 2007. Ràdio Nissa Pantai fut créée et inaugurée peu de temps après, le 5 octobre 2008, à l'occasion de la onzième fête d'Occitània organisée par le CCÒC au théâtre Francis Gag à Nice. Son logo a été créé par l'artiste Ben.

Écouter la webradio ici : https://www.nissapantai.com

La radio propose actuellement onze émissions qui peuvent être écoutées en direct ou en podcast sur son site, comme l'émission « FotPantai », qui a fait sa renommée, avec les commentaires des rencontres de l'OGC Nice en direct sur l'antenne, mais également l'émission politique « Caire politic », des émissions sur le théâtre et des concerts en direct.

La radio travaille en partenariat avec d'autres médias comme Ràdio Galaxie, Ràdio Mix, Ràdio Lenga d'Òc ou encore Cultura Viva pour des échanges de programmes radiophoniques.  
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Webràdio
Doas ràdios occitanas se partejan lo nom de ràdio Lengadòc, l’una emet dempuèi Narbona (95.5) sus lo narbonés e lo besierenc, l’autra installada a Montpelhièr ten una difusion mai larga sus sèt frequéncias de la benda FM. (Montpelhièr, Seta, Alès : 95.4, Milhau : 106.1, St Africa : 88.5, Menda : 91.0 e a Niça sus la RNT.)
Segur, las doas ràdios se pòdon escotar tanben sul net en dirècte o a travèrs sos podcasts.
Ràdio Lengadòc Narbona https://www.lengadoc.eu/index.html
Ràdio Lengadòc Montpelhièr https://radiolengadoc.com/
Nascuda en 2003, Ràdio Lenga d'òc Narbona es una ràdio associativa occitana bailejada per l'associacion Lenga d'òc-Lenga viva. Sa zòna de difusion va tocar quicòm coma 150 vilas e vilatges dins un ròdol de 40 km a l'entorn de Narbona. La programacion musicala es mai que mai latina mas ofrís tanben un fum d'emissions en lenga occitana : informacions, reportatges, cronicas de totas menas.
« En occitan se parla de tot e en francés s’evòca çò que pertòca la lenga e la cultura occitana » aquí la linha editoriala de ràdio Lengadòc Montpelhièr que propausa una programacion variada –una ràdio generalista, çò dison- mas virada cap e tot devèrs l’occitan dins un relarg bèl que tòca doas regions e 5 departaments.
Se nombres de militants occitanistas s’èran mobilizats tre 1981 per la creacion de ràdios « liuras » cal esperar a Montpelhièr una crida de ràdio Clapàs a esperlongar una ora d’emission occitana en pana d’animator per veire lo Bruno Cécillon e una còla de militants se ronçar dins l’aventura e fondar l’associacion Son e Resson Occitan. Van causir, puslèu qu’una oreta per setmana de trocejar son temps d’antena dins lo cada jorn e de partejar sos contenguts amb un desenat de ràdios associativas. A cha pauc, la plaça acordada a la lenga d’òc va créisser fins a menar los responsables de ràdio Clapàs a se questionar sus la pèrda de son identitat primièira –son de mai en mai assimilats pels auditors a una ràdio occitana- alara que volián demorar dins lo jazz, lo social e lo multicultural.
La còla occitana de Montpelhièr va doncas èsser convidada a desnisar. Pren sa volada, s’estructura, e congrèa sa ràdio que comença de difusir d’unas emissions sus internet en 2001. Encontra sus son camin una associacion narbonesa Lenga d’òc-Lenga viva, nascuda en 2000, que pòrta un projècte parièr per sa vila. Las doas còlas van obrar amassa, se fargar de contenguts d’emissions dins un estúdio vièlh de ràdio França a Besièrs e participar a d’apèl d’ofèrtas per obténer de frequéncias de difusion. En 2003 son los Narboneses que n’obtenon una e ràdio Lengadòc Narbona comença d’emetre en octòbre, 80 mn per jorn en bocla, dins lo temps que lo projècte de Montpelhièr es refusat.
S’enseguís una mobilizacion militanta de las bèlas de tot lo mitan occitan per obténer sul Clapàs una difusion, temporària a la debuta que vendrà permanenta a partir de 2006 sus Montpelhièr, Alès e Seta. Los autres emetors seguiràn (2008 – Milhau ; 2010 – Menda ; 2014 – Niça RNT)
Los mejans technics de las doas ràdios s’acréisson (informatizacion, automatizacion, emetor, estúdio per los de Narbona amb una difusion sus internet ; frequéncias nòvas per Montpelhièr e estúdio novèl en 2018), las còlas caminan cap a una profesionalizacion amb qualques salariats, de part e d’autra, tot en daissant la part bèla als benevòls e contributors per tocar sempre mai de mond. (En 2016, segon Médiametrie, èran qualques 76000 personas qu’escotavan cada setmana ràdio Lengadòc Montpelhièr sus sa zòna de difusion, e 9,8 % de sos estajants qu’avián costuma de l’escotar.)
Uèi, ràdio Lengadòc Narbona afortís sa preséncia sus son sector dins de collaboracions amb de ràdio localas coma Contact FM, RCF Aude o ràdio Ballade capitant aital de lor ofrir una color occitana e agacha per son desvolopament del costat de Carcassona e de Besièrs.
Per ràdio Lengadòc Montpelhièr l’avenidor passa per un projècte panoccitan dins d’escambis e de mutualizacions de mejans amb d’autras ràdios occitanas (ràdios Occitania, País, Albigés, Nissa Pantai) un alargament de son malhum hertzian, la RNT -ràdio numerica terrèstra qu’es a se metre en òbra, los escambis amb l’ensenhament en occitan e la formacion de jornalistas.

Sorsas principalas :

- Site Ràdio Lengadòc Narbona en linha sus : https://www.lengadoc.eu/
- Bruno Cécillon, « Un malhum radiophonique pour s’inventer notre demain », Revue du Centre Régional des Lettres, N°9, Montpelhièr, 2012
- Bruno Cécillon, « 2016-2020. Lo temps tres per las ràdios occitanas », 2016
- Médiamétrie, Étude du public des associations, janvier-juin 2016.
Mise en ligne : 17/01/2020