Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Portail : Mediatèca
Type de Document : Enquête sonore
Sauf
Type de Document : Texte electronique
Type de Document : Rapport officiel
Type de Document : Carte postale
Tipe : Enquèsta sonòra / Data : 2014

La collecte régionale sur les jeux et sports traditionnels commandée par le service du Patrimoine de la Région Languedoc-Roussillon en 2011 est révélatrice des changements conceptuels et méthodologiques opérés par l'administration du patrimoine en Europe depuis le début des années 2000 et l'irruption du concept de « patrimoine culturel immatériel » et de la convention de l'Unesco (2003) qui en définit les contours et modalités de sauvegarde : inventorier les pratiques vivantes, participation des praticiens aux actions d'inventaire, prise en compte des langues de la pratique, soucis de transmission, etc. 
Cette collecte, réalisée par les radios associatives du Languedoc-Roussillon avec l'aide méthodologique du GARAE, a permit l'enregistrement d'une centaine de témoins-praticiens, soit plus de 63h d'enregistrements dont sont issus ces 15 documentaires sonores documentant 7 pratiques sportives emblématiques du Languedoc méditerranéen et du pays catalan (Pyrénées-orientales) : le jeu de balle au tambourin, la course camarguaise, les joutes, les quilles de huit, les rames traditionnelles, les voiles latines ou catalanes, la pétanque. 

L'opération a été menée dans le  cadre de la politique régionale du patrimoine de la Région Languedoc-Roussillon avec la Fédération des Radios Associatives Non Commerciales (FRANC-LR) et le soutien méthodologique de Véronique Moulinié (GARAE) et des sociologues Guy Laurans et Christian Guiraud.  
Les 15 épisodes issus de la collecte ont été diffusés en français ou doublés en occitan sur les ondes des radios associatives régionales et édités en coffret CD diffusés dans les bibliothèques et médiathèques de la région. 

Langue de la collecte, langue de la transmission

La collecte a été réalisée exclusivement en français, la méthodologie initiale n'ayant pas pris en compte la question linguistique alors que certains enquêteurs comme de nombreux enquêtés sont locuteurs occitan ou catalan. 
La collecte a mis à jour l'importance dans certaines pratiques sportives  comme chez certains praticiens des marqueurs et des usages linguistiques territoriaux.  
Afin de restituer le lien entretenu entre ces pratiques sportives et des pratiques et identités linguistiques, les 15 épisodes ont été diffusés et édités en version française et doublés en occitan. 

Le doublage en occitan a été réalisé par l'Institut d'estudis occitans d'Aude, RCF Pays d’Aude, Radio Lenga d’Òc Narbonne, Radio Lenga d’Òc Montpelhièr. 

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Enquèsta sonòra / Data : 2019
Lo CIRDOC-Insitut occitan de cultura, en partenariat amb la Maison Familiale et Rurale (MFR) de Peiregós, las edicions Édite-moi, EP les gourmands e l’IEO de Tarn, a organizat pendent l’annada 2018-2019, mercés al sosten de la Conferéncia dels Finançaires per la Prevencion de la Pèrda d’Autonomia e del Departament de Tarn, una seria de talhièrs intergeneracionals e bilingës per descobrir, tastar e transmetre lo patrimòni gastronomic tarnés.

Al fial de 10 talhièrs practics de cosina e de 10 talhièrs “memòria” de conversacion e de collectatge, los participants, joves e mens joves, an obrat aital a la conservacion e a la transmission d’aquel patrimòni cultural.

Aquí dins aquel espaci d'Occitanica podètz descobrir totes los testimoniatges (sonòrs, vidèo) e l'obratge realizat a partir d'aquestes escambis.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Enquèsta sonòra
Lo deputat Paco Boya evoca al micrò de Radiò Lenga d'Òc la nominacion de l'occitan coma lenga oficiala en Catalonha, pendent la manifestacion Anem Òc de 2007 a Besièrs.
Mise en ligne : 17/03/2020
Tipe : Enquèsta sonòra / Data : 2020

Mémoire chantée de l'Aude : un projet de Lo Bramàs

Depuis plusieurs années, Laurent Cavalié, artiste du Minervois qui mène un travail d’écriture de chansons et de composition musicale s’appuyant sur la culture et la langue occitanes, a réalisé un travail de collectage. Ce sont ainsi des centaines de chansons qui ont été collectées. Quelques-unes sont complètes, d’autres doivent être reconstituées. Ces collectages sonores sont aussi accompagnés d’une documentation écrite qui permet, quelquefois, de combler les trous de mémoire des interprètes enregistrés ou de donner plus d’indications sur la musique ou sur les paroles. Parfois, les versions d’un même morceau se croisent, se complètent, d’un village à l’autre.
La Compagnie Lo Bramàs est née, aux côtés de Laurent Cavalié, de la volonté d’un collectif d’artistes d’enraciner toujours un peu plus sa démarche de création sur les terres languedociennes (Aude et Hérault) dont il est issu.

La restitution de ce projet est aujourd'hui accessible au sein d’Occitanica.

Le collectage

Les principaux lieux de collecte se situent dans l'Aude mais quelques localités limitrophes de l'Hérault se sont montrées elles aussi riches en enseignement et informations. Les voici par ordre alphabétique :

Aude :
Alzonne, Arquettes-en-Val, Cabrespine, Camplong-d'Aude, Capendu, Carcassonne, Duilhac-sous-Peyrepertuse, Ferrals-les-Corbières, Fontcouverte, Gruissan, Labastide-en-Val, Laure-Minervois, Lespanissière, Limoux, Maisons, Marcorignan, Montlaur, Montséret, Pépieux, Peyriac-de-Mer, Peyriac-Minervois, Port-la-Nouvelle, Portel-des-Corbieres, Roubia, Rouffiac-des-Corbières, Saint-Nazaire-d'Aude, Sallèles-d'Aude, Salsigne, Serviès-en-Val, Trausse, Villardonnel, Villanière

Hérault :
Agel, Beaufort, Cesseras, Felines-Minervois, La Caunette, La Liviniere, Olonzac, Siran

Les entretiens de ce collectage s'organisant en groupe et non en entretien individuel ont permis l'émulation des participants et de souvenirs en anecdotes, c'est une masse considérable de chansons qui ont ainsi été amassées : un volume hétéroclite cependant. En effet, la collecte présente des chansons populaires de langues très variées, minorisées ou non. Ainsi, les chansons de langue française (une grande majorité), allemandes ou anglaises côtoient  l'occitan bien sûr mais aussi le catalan ou bien l'alsacien. 

Les enregistrements présentés dans le cadre de ce corpus concernent les chansons en langue occitane. La sélection porte sur 26 titres, de la berceuse à la chanson grivoise. Les voici :

Sòm Sòm
Nen-nen
E tant que farèm aital
Nadal tindaire
Chanson de Védrines
Lo vièlh cocut
Non plores pas (incipit)
Maire, vòli Jaquet (incipit)
Sul camin de Canta Lauseta
Antoaneta
A l'ombreta d'un rosièr
Adieu paure carnaval
L'anhèl que m'as donat
Las banas de Cuxac
Ara brava joinessa
A Castelnau aqueste estiu
Cantem coma cal
Darrier la pòrta d'una gleisa
Enfants de Menèrba
Ah lo polit pè que ten la Margarideta (incipit)
Filhas que setz a maridar
La Jaqueton
A mon ostal
La musica manhifica
La marselhesa dels vinhairons
Richiuchiu

Le travail de réinterprétation

Dans un objectif de transmission du répertoire ainsi recueilli, Laurent Cavalié et l’association Lo Bramàs réunissent un collectif de chanteurs et chanteuses occitanophones et leur confient à chacun un certain nombre de dossiers d’enregistrements de manière à ce que ceux-ci s’approprient et réinterprètent le répertoire qui leur a été confié. L'enregistrement de ce travail de transmission et de réappropriation ainsi que la réalisation de vidéos autour de ce travail constituent la dernière étape du projet. C’est ainsi un trésor de transmission d’une immense richesse qui se trouve ouvert à l’écoute, l’adaptation, la (re)composition, l’invention, l’imagination, la recherche et la réappropriation.

Les chansons concernées par ce travail de réinterprétation sont :
A l'ombreta d'un rosièr
Adieu Paure
A mon ostal
Antoaneta
Ara brava joinessa
Cantem coma cal
La musica manhifica
Richiuchiu
Lo vièlh cocut

Mise en ligne : 09/07/2020