Recèrca

sus 3
Filtrar
Filtres actifs
Portail : Mediatèca
Langue : pro
Sauf
Type de Document : Texte electronique
Type de Document : Rapport officiel
Sujet : Histoire locale -- Gascogne (France)
pro (26)
fre (13)
oci (10)
lat (4)
frm (1)
ita (1)
por (1)
Tipe : Manuscrit / Data : 1888-05-19

Lettre écrite par Frédéric Mistral à Ludovic Legré le 19 mai 1988 depuis Maillane, conservée par l'Académie des Sciences Lettres et Arts de Marseille. Dans cette lettre il est question d'un manuscrit conservé par le majoral William Bonaparte-Wyve que Ludovic Legré souhaite consulter afin de compléter une de ses éditions des œuvres de Théodore Aubanel.

Mise en ligne : 16/01/2020
Appartient à :
Fonds de correspondance entre Frédéric Mistral et Ludovic Legré conservé par l'Académie des Sciences Lettres et Arts de Marseille (Accès à l'ensemble des lettres)
Tipe : Libre / Data : 1884
Troisième des grandes compositions poétiques de Frédéric Mistral, Nerto est un poème de 4000 vers octosyllabiques publié en 1884. Cette oeuvre raconte les aventures de Nerte, jeune fille vendue au diable par son père. L'action se déroule au Bas Moyen Âge évoquant Arles et Avignon au temps des papes.
En 1884, Nerto obtient le prix Vitet de l'Académie française. Et en 1924, le poème est adapté en opéra en quatre actes par Charles-Marie  Widor (pour la musique) et Maurice Lénat (pour le livret).

>> Accéder au documensur Archive.org
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Libre / Data : 1912
Publié en 1912, deux ans avant sa mort, Lis óulivado est le dernier grand recueil de poèmes lyriques de Frédéric Mistral. Il rassemble des poèmes écrits jusqu'en 1907, majoritairement des chansons.

>> Accéder au documensur Gallica
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Libre / Data : 1861
Mirèio a été publié à de nombreuses reprises à partir de 1860 par l'éditeur Charpentier, devenu Charpentier et Fasquelle. 
Cette édition de 1861 qui porte également la mention d'édition "Avignoun, enco de Roumaniho Libraire", est complétée par des notes à la fin de chaque chant. Dans les dernières pages on trouve également les partitions de Magali, mélodie provençale populaire transcrite par Fr. Seguin.

>> Accéder au documensur Gallica
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Carta postala / Data : 1900
Carte postale. Frédéric Mistral assis avec son chien
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Manuscrit / Data : 18..

Recueil de chansons occitanes. Carte d'électeur de François Taillade

"Ancienne collection Frix Taillade. Achat à sa fille 1906/1907"

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Manuscrit / Data : 18..

Recueil d'ouvrages occitans. Certains ouvrages sont issus de la bibliothèque Rochegude.

"Ancienne collection Frix Taillade. Achat à sa fille 1906/1907"

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Manuscrit / Data : 10..

Lo fragment de poèma en occitan imitat del tractat De Consolatione Philosophae de Boeci (480?-524) es considerat coma « lo monument literari mai ancian de lenga d'òc » (Paul Meyer). Aquesta òbra morala es atribuida a un clergue lemosin. Es estat segurament compausat e copiat a l'abadiá de Sant-Marçal de Lemòtges dins lo primièr tèrç del sègle XI.
Lo manuscrit, que compren los 258 vèrses primièrs del poèma (lo darrièr es troncat al segond mot) es conservat dins un recuèlh de manuscrits religioses que venon de l'abadiá de Saint-Benoit-sur-Loire (abadiá de Fleury). Es a l'ora d'ara conservat dins lo fons ancian de la Bibliotèca d'Orleans (ms. 444, p. 269-275)

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Libre / Data : 1817
Es en 1813 que lo romanista François Raynouard descobrís a la Bibliotèca d'Orleans lo fragment del Boeci, poèma occitan imitant lo tractat de la Consolatione Philosophae del filosòf e òme politic latin Boeci (480?-524), mencionat tre lo sègle XVIII coma una de las òbras literàrias mai ancianas compausadas en lenga vernaculara en Euròpa.

François Raynouard publica aicí la primièra edicion e revirada francesa del fragment, e lo fa conéisser coma lo monument literari lo mai ancian en lenga d'òc. L'edicion del tèxte per Raynouard foguèt criticada per Paul Meyer, que ne dona una edicion novèla en 1877 dins son Recueil d'anciens textes bas-latins, provençaux et français (Paris, 1877, p. 23-32).
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Article / Data : 1970
Aqueste article que pareguèt en doas liurasons dins la Revue des langues romanes (seria 1, tòme 1, 1870), Charles de Tourtoulon, membre de « l’Escòla romanista » de Montpelhièr - la Société pour l’étude des langues romanes nascuda un an abans - es lo premièr estudi e la primièra edicion parciala del tèxt conegut coma la version occitana de la Cirurgia d’Albucasis.

La Cirurgia d’Albucasis es una traduccion en lenga occitana del sègle XIV d’un tractat de cirurgia extrach de l’enciclopèdia medicala Al-Tasrif del grand medecin cordoan Abu Al-Qasim (v. 940-v. 1013), dich « Albucasis » en Occident.
En comparant lo manuscrit unenc de la Cirurgia (uèi conservat a Montpelhièr, Bibliotèca Interuniversitària de Medecina, H95) amb una version latina contemporanèa (Montpelhièr, BIU, H89 ter), Charles de Tourtoulon d'aviada abandona l’ipotèsi d’un passatge dirècte de l’arab a l’occitan e establís que la traduccion occitana foguèt facha a partir d’una version en latin.

Çaquelà l’origina del manuscrit es pas montpelhierenca, malgrat l’importància dels estudis de medecina dins l’istòria de la vila. Foguèt realizat al sègle XIV per un grand prince pirenenc, lo comte Gaston III de Fois, lo famós « Gaston Fèbus », coma ne testimònia de marcaires linguistics pirenencs nombroses dins la lenga utilizada pel traductor coma las armas e devisa de la dinastia de Fois-Bearn inscrichas al primièr fulhet.

L’article comença per una introduccion istorica e linguistica puèi s’acaba amb l’edicion dels primièrs fulhets del manuscrit de l’Albucasis occitan. Doas edicions completas del tèxt de la Cirurgia foguèron publicadas dempuèi, en 1985 (La Chirurgie d'Albucasis : ou Albucasim : texte occitan du XIVe siècle : Jean Grimaud et Robert Lafont dir., Montpellier : Centre d'études occitanes) e en 1992 (La Chirurgia : versione occitanica della prima metà del Trecento : Mahmoud Salem Elsheikh ed. scientifique, Firenze : Ed. Zeta).

Legir l'article :

- 1ra part, RLR, S1-T1, 1870, p. 3-17 (legir l'article en linha sus Gallica).
- 2da part, RLR, S1-T1, 1870, p. 301-307 (legir l'article en linhe sus Gallica).
Mise en ligne : 17/01/2020
sus 3