Recèrca

sus 9
Filtrar
Filtres actifs
Auteur : CIRDÒC-Mediatèca occitana
Type de Document : Fonds documentaire
Sauf
Type de Document : Texte electronique
Sujet : Littérature occitane -- France -- Provence (France) -- 19e siècle
Type de Document : Colloque
fre (82)
oci (2)
Tipe : Fons documentari

Istòria del fons

La Société pour l'étude des langues romanes (Societat per l'estudi de las lengas romanas) es fondada en 1869 a Montpelhièr a l'entorn dels romanistas Charles de Tourtoulon, Francesc Camboliu, Anatole Boucherie, Achille Montel e Paul Glaize. Son rejonches tre lo primièr conselh d'administracion per d’autras especialistas coma Charles Revillout o Octavien Bringuier. Per la seguida, d’autres noms prestigioses los rejonheràn amb primièr Alphonse Roque-Ferrier, que vendrà lo secretari e principal animator de la Societé e de sa revista fins a la debuta del sègle XX, puèi Camille Chabaneau, o encara Achille Luchaire. En 1870, la joina Societé crèa una revista sabenta, la Revue des langues romanes, que pareis per lo primièr còp en 1871.

La Société recampa de cercaires, ensenhants, archivistas, bibliotecaris e erudits que perseguisson d'òbras de recèrca en filologia romana (estudi de lenga e literatura anciana de literaturas romanas), e en particulièr d’estudis occitanas. Mas la Societé s'inscriu tanben dins una quista de reconeissença de la lenga d'òc coma granda lenga de produccion literària als costats de las autras lengas latinas. Aquela quista rejonh las tòcas e las intencions del Felibritge que los fondators de la Societé n'èran totes membres.
La Société pour l'étude des langues romanes deven lèu lo principal centre d’estudi e d’edicion de la recèrca en domeni occitan e roman en defòra de París, e per sas publicacions, serà un contrapunt a las posicions filologicas dominantas dins la França de la joina IIIe République (tresena Republica) de l’aprèp-desfacha de 1870. En plen contèxte de nacionalisme exacerbat de l’après desfacha de Sedan, l’Universitat parisenca, darrièr Gaston Paris, fòrta de sas cadièras de professor a l'École des Chartes (Escòla de las Cartas), al Collège de France (Collègi de França) e a l'École pratique des hautes études (Escòla practica dels nauts estudis), entreten una ideologia centralista e unitària dins l’estudi de las questions linguisticas en França. Las posicions de Paris van fins a negar l’existéncia de lengas « vertadièras » sus lo territòri nacional autres que lo francés oficial en propausant una carta linguistica formada d’una infinitat de variacions linguisticas localas a la periferia del francés oficial.
Fàcia a aquela vision, la Société e sa revista van tornar a las sorsas e editar quantitat de tèxtes literàrias, scientifica, administratius en occitan ancian mas tanben valorizar la literatura occitana contemporanèa en publicant los tèxtes des grands autors occitans contemporanèus. Dins lo darrièr tèrç del sègle XIX e la debuta del sègle XX, la Société d’études des langues romanes foguèt doncas un organ particularament important de çò que foguèt nomenat lo movement de Renaissença d’òc, perqué obrava a l'encòp per una decentralizacion scientifica, la reconeissença de la lenga occitana e de la valor de son patrimòni literari e escrich.

Lo fons de manuscrits conservat a la Bibliothèque universitaire Ramon Llull de l’Université Paul-Valéry de Montpellier documenta lo primièr periòde d’activitat particularament ric de la Société, entre 1869 e 1900. Aquel periòde es marcat per un desvolopament dels estudis romans - e doncas occitanas - dins las universitats del Miègjorn de la França amb la creacion de cadièras a las qualas son nomenadas de personalitats que contribuisson a la vida sabenta de la Société montpelhierenca : Charles Joret a las Ais, Léon Clédat a Lion, Achille Luchaire a Bordèu, Anatole Boucherie e Camille Chabaneau a Montpelhièr.

En 1878, la Société participèt en collaboracion amb lo Felibritge a l’organizacion de las Fêtes Latines (Fèstas Latinas) a Montpelhièr. Aquelas fèstas apèlan alara a bastir una confederacion latina europenca (basada sus l’ententa catalane, italiana, romanesa e occitana) en fin de propausar una responsa  a las esitacions politicas del felibritge tiralhat entre de tendéncias autonomistas e los apèls del nacionalisme francés. En defòra del camp politic, aquelas fèstas veson l’organizacion d’un important concors literari lo Chant du Latin (Cant del Latin), que visa l’exaltacion aquel sentiment de fraternitat romana. Los tèxtes mandats per aquel concors compausan tanben lo fons de la Société.

La Revue des Langues romanes, existís encara uèi e es editada per l'Universitat Paul-Valéry de Montpelhièr.

Descripcion del fons

Lo fons de manuscrits de la Société des langues romanes de la Bibliothèque universitaire Ramon Llull de l’Université Paul-Valéry es compausat de 87 manuscrits, recampats en 48 volums. Propausan de poesias e de faulas en lengas d'òc e catalanas del sègle XIX e d'estudis linguistics sus d'unes parlars occitans.
Aqueles manuscrits pòdon èsser regropats en quatre categorias :
- mandadisses per lo concors triennal de la revista
- mandadisses per lo concors del Chant du Latin de 1878
- mandadisses per publicacion dins la Revue des Langues romanes
- mandadisses literaris e scientifics d'origina indeterminats

La màger part d'aqueles manuscrits son estats depausats al cors del sègle XX per la Société des Langues romanes a la Bibliothèque Universitaire Historique de Médecine. Son estats transferits a la Bibliothèque de Lettres et Sciences humaines (devengut apuèi Bibliothèque universitaire Ramon Llull) en 1980.

Lengas representadas dins lo fons : occitan (lengadocian, provençal), catalan, francés, latin

Importància materiala : 87 documents, recampats en 48 volums (una quòta per volum)

Supòrts representats : Manuscrits, tapuscrits

Acreissement : Fons courant - Réserve

Modalitats d’entrada : Aquel fons es estat depausat en 1895 per la Société des Langues Romanes a la Bibliothèque de Médecine de Montpelhièr, puèi transferit a la Bibliothèque de Lettres et Sciences humaines en 1980

Per lo consultar

Identificant del fons (quòtas extrèmas) : H 625 - H 676

Instruments de recèrca  : Aqueles manuscrits son senhalats dins Calames, lo catalòg en linha dels archius e dels manuscrits de l’ensenhament superior.

Son tanben estats numerizats en 2013 per le CIRDOC, Centre interrégional de développement de l'occitan e son disponibles a la consultacion sus lo portal collectiu de la lenga e la cultura occitanas Occitanica.

Condicions de consultacion

Hraris de consultacion : Del diluns al divendres de 9h a 19h

Accès als manuscrits sus justificacion d’una recèrca. Los documents originals son pas comunicats qu’aprèp aver agotadas las possibilitats dels supòrts de substitucion disponiblas. Una pèça d'identitat es demandada per la comunicacion dels manuscrits e dels archius.

Condicions de reproduccion

Los documents pòdon èsser fotografiats per un usatge privat mas, per de problematicas de conservacion, las fotocòpias son pas autorizadas. Se devètz difusar aquelas reproduccions dins lo quadre d'un trabalh universitari o d'una publicacion, voldretz contactar per abans la responsabla del fons.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Robert Lafont est né à Nîmes en 1923 et publie ses premiers poèmes en 1943. Il participe à la libération de Nîmes et se voit proposer un poste à la préfecture du Gard à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, il tourne rapidement le dos à cette carrière administrative pour se consacrer à l'enseignement.

Agrégé de littérature, il enseigne au lycée, puis à l'Université des Lettres de Montpellier, future Université Paul-Valéry Montpellier, à partir de 1969. Il y développe, à la suite de Charles Camproux, l’enseignement de l'occitan tout comme de nombreux travaux de sociolinguistique. Tout au long de sa carrière, il ne cesse de s'impliquer à la fois dans la pédagogie, la recherche et l'action militante.

En 1945, Robert Lafont participe à la fondation de l'Institut d'Études Occitanes (IEO), dont il sera président de 1959 à 1962. Il en demeure membre actif jusqu'en 1980, militant pour l'enseignement et la reconnaissance de la langue et de la culture occitanes.

Son travail universitaire et ses actions militantes sont complétés par une production littéraire très importante. Une grande partie de ses milliers d’articles et publications demeurent toujours des références en la matière à ce jour.

En décembre 2011, Robert Lafont cède la propriété de son fonds au CIRDÒC par legs testamentaire.

Modalités d'entrée :

legs testamentaire de Robert Lafont

Accroissement :

fonds clos

Description du fonds

Le fonds Robert Lafont est composé de 15 sous-fonds :

- La cote LAF.A « Oeuvre Littéraire » comprend des notes de travail, originaux ou copies de manuscrits et tapuscrits des ouvrages de Robert Lafont.

- La cote LAF.B « Politique Linguistique » comprend des notes, de la documentation, et des rapports autour des publications, communications, manifestations et associations auxquelles à participé Robert Lafont dans le domaine de la défense et de la diffusion de la langue occitane.

- La cote LAF.C « Dossiers de travail » comprend les dossiers de travail des archives de Robert Lafont : notes et articles rassemblés dans le cadre de la préparation de publications, de cours ou de conférences. Ces documents sont organisés en cinq séries thématiques : Langue et linguistique, Littérature, Moyen-âge, XVIe/XVIIIe siècles et Europe et Régions.

- La cote LAF.D « IEO » regroupe les documents collectés par Robert Lafont au sujet de l'IEO, principalement durant la dernière décennie de son activité au sein de l'Institut.

- La cote LAF.E « Publications » comprend de la documentation sur la publication des oeuvres de Robert Lafont : courriers reçus, revues de presse, tournées littéraires, relations avec les éditeurs.

- La cote LAF.F « Tirés à part » comprend des tirés à part d’articles de Robert Lafont ou envoyés à Robert Lafont.

- La cote LAF.G « Activités et documentation dans le domaine politique et occitaniste » comprend les archives de Robert Lafont sur le domaine politique et occitaniste depuis 1962 et le mouvement Lutte Occitane jusqu’à la création en 2003 du mouvement Gardarem la tèrra.

- La cote LAF.H « Textes envoyés à Robert Lafont » comprend les textes littéraires ou scientifiques envoyés à Robert Lafont et issus de sa correspondance.

- La cote LAF.I « Papiers personnels et professionnels » rassemble les documents officiels sur la généalogie et la biographie de Robert Lafont.

- Les cotes LAF.J, LAF.K, LAF.L, LAF.M, LAF.N « supports divers » regroupent les archives produites ou reçues par Robert Lafont sur différents supports : affiches, cassettes audio et vidéo, disquettes, aquarelles et objets et médailles.

- La cote LAF.O « correspondance » rassemble la correspondance passive de Robert Lafont classée par ordre alphabétique du nom de correspondant.

Dates extrêmes :

1937-2005

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (tous dialecte)

Français

Espagnol

Anglais

Breton

Italien

Allemand

Catalan

Arabe

Sanskrit

Chinois

Vietnamien

Louvite

Hittite

Hongrois

Swahili

Turc

Importance matérielle :

22 mètres linéaires

Supports représentés :

Manuscrits/Tapuscrits

Monographies imprimées

Périodiques (presse et revues)

Enregistrements sonores

Documents audiovisuels

Documents iconographiques

Ressources électroniques

Objets

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

LAF

Instruments de recherche disponibles :

Inventaire du fonds sur Calames : http://www.calames.abes.fr/Pub/ms/FileId-1376

Inventaire du fonds sur Pleade : http://pleade.locirdoc.fr:8081/ead.html?id=FR-340329801-00001

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Consultable au CIRDÒC, en salle de recherche.

Conditions de reproduction :

Toute reproduction en vue d'une édition ou production audiovisuelle de la documentation contemporaine soumise au droit d'auteur ne peut se faire sans l'accord des ayants-droit. La reproduction de documents à des fins de recherche, sans publication des documents, est acceptée sous réserve des impératifs de conservation des documents.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

La bibliothèque municipale de Bordeaux, véritable conservatoire des oeuvres patrimoniales, est un outil efficace de diffusion de la lecture au plus près de vous avec la grande bibliothèque centrale Mériadeck, 9 bibliothèques de quartier et une bibliothèque mobile, accessibles gratuitement. Des professionnels accueillent et conseillent les lecteurs, et un programme varié d’activités culturelles est proposé dans l’ensemble des bibliothèques. Un accueil spécifique est réservé aux personnes handicapées. L'Espace Diderot dispose de matériels adaptés : imprimante braille, vidéo agrandisseur. Sur bordeaux.fr, accédez à votre dossier lecteur et au catalogue des collections. Consultez livres et cours en ligne.

Modalités d'entrée :

Legs en 1993 complété par des achats

Accroissement :

Fonds ouvert

Fonds complémentaire :

 

Description du fonds

Le fonds André Berry contient la thèse et ses documents préparatoires d'André Berry sur Pey de Garros, poète gascon du 16° siècle, natif de Lectoure.

Dates extrêmes :

XVIe-XXe siècle

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (gascon)

Français

Importance matérielle :

Supports représentés :

Manuscrits/Tapuscrits

Monographies imprimées

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

Le fonds n'est pas encore traité

Instruments de recherche disponibles :

Ressources en ligne

 

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Pas de restriction.

Conditions de reproduction :

Pas de restriction.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Musée d'Aquitaine, Bordeaux. ©Félix Arnaudin, autoportrait vers 1876. Inv 66-27-3151
Simon Arnaudin (1844-1921), dit Félix Arnaudin, né à Labouheyre (Landes), a collecté tout au long de sa vie des données ethnographiques sur la vie rurale de la Grande Lande.

Après la loi du 19 juin 1857 relative à l’assainissement et à la mise en culture des Landes de Gascogne, Félix Arnaudin prend conscience de la mutation en train de s’opérer dans la civilisation agro-pastorale locale et décide de recueillir chants, contes populaires et proverbes. Petit propriétaire vivant du revenu de quelques métairies, il emploie tout son temps disponible à la collecte systématique de données ethnographiques relatives à cet espace et à ses habitants, qu’il complète par un projet de dictionnaire français-gascon resté inédit jusqu’en 2001.

À partir de 1874 Félix Arnaudin complète sa collecte par une campagne photographique méthodique, tentant de fixer par l’image les paysages, traditions et activités de la Grande Lande au moment où ceux-ci subissent d’importantes transformations. 

À sa mort Félix Arnaudin lègue à son neveu Camille Arnaudin la majeure partie de ses documents. Ces pièces sont aujourd'hui déposées auprès des Archives départementales des Landes. Son matériel photographique revient quant à lui à son cousin, Paul Dourthe. Il est depuis 1991 conservé au Musée d'Aquitaine. 

La bibliothèque de travail de Félix Arnaudin est pour sa part récupérée par Gaston Guillaumie, professeur à l’Université des Lettres de Bordeaux, qui décide d’en faire don à la Bibliothèque municipale de Bordeaux. Son versement y est enregistré le 13 janvier 1933 accompagné de la mention : « à destination de M. Guillaumie, Institut des langues romanes ». En effet, nouvellement dépositaire du fonds, la Bibliothèque de Bordeaux, transfère celui-ci à l’Institut de Langues Romanes de Bordeaux. Les ouvrages sont ainsi versés à la Bibliothèque Universitaire de Talence lors de sa création avant d'être finalement réintégrés en 2003 dans les fonds de la Bibliothèque municipale de Bordeaux.


Modalités d'entrée :

Dépôt, Gaston Guillaumie (1933)

Accroissement :

Fonds clos

Fonds complémentaires :

Archives départementales des Landes - Fonds Félix Arnaudin

Musée d'Aquitaine - Fonds Félix Arnaudin

Description du fonds

Le fonds Félix Arnaudin de la bibliothèque municipale de Bordeaux est composé de la bibliothèque personnelle de l’ethnologue. Il contient principalement des monographies imprimées et des périodiques traitant des matières suivantes :

  • Littérature, musique et danse,
  • Ethnologie : voyages,
  • Histoire et Géographie,
  • Économie
  • Histoire naturelle
  • Philosophie/Religion
  • Droit et idées politiques
  • Sciences et Techniques
  • Médecine
  • Littérature

Ces ouvrages comportent de nombreuses annotations manuscrites ainsi que de manière quasi-systématique les indications de provenance relevées par Félix Arnaudin : nom du vendeur ou du libraire et prix d’achat. 

Dates extrêmes :

1851-1950 

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (Gascon)

Français

Importance matérielle :

720 volumes

Supports représentés :

Manuscrits/Tapuscrits
Monographies imprimées
Périodiques (presse et revues)

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

Fonds patrimoniaux

Instruments de recherche disponibles :

Description dans le Répertoire national des bibliothèques et fonds documentaires (RNBFD)

Ce fonds a été inventorié et partiellement catalogué pour les livres (310 références d'ouvrages consultables sur le catalogue général de la bibliothèque de Bordeaux) : Catalogue de la bibliothèque de Bordeaux

Un inventaire complet des ouvrages déposés à la Bibliothèque Municipale de Bordeaux a été publié dans : Félix Arnaudin, Œuvres Complètes : Index Général, Bordeaux : Parc naturel régional des Landes de Gascogne : Ed. Confluences, 2007.

Florence Galli-Dupis, Les fonds Félix Arnaudin (1844-1921), collecteur et photographe des « Choses de l’ancienne Grande Lande », In Base de données Archivethno France. Disponible en ligne (consulté le 05/01/2015)

Ressources en ligne 
Ø

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Voir les conditions de consultation sur le site du réseau des bibliothèques de Bordeaux

Conditions de reproduction :

Pas de restrictions connues

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Jacques Boé dit Jasmin (1798-1864), est une des figures du renaissantisme occitan au XIX siècle. Quelques années avant l'apparition  du Félibrige, ce coiffeur agenais, poète autodidacte, entreprend une œuvre en langue d'oc qui le fera passer à la postérité, faisant de lui le premier poète occitan de l'époque contemporaine à acquérir une dimension national. Ami de Sainte-Beuve, de Franz Liszt, reçu par le roi à Paris, Jasmin s'est aussi abondamment illustré dans la grande cité voisine d'Agen, à Bordeaux, où il venait régulièrement présenter et déclamer ses poèmes, suscitant des vocations, et les prémices d'un renouveau occitan dans la région bordelaise. C'est donc à la bibliothèque municipale de Bordeaux que sont conservés une partie de ses manuscrits et quelques documents personnels lui ayant appartenu.

Modalités d'entrée :

Achat

Accroissement :

Fonds ouvert (peut connaître des accroissements)

Description du fonds

Le dossier Jasmin coté Ms 2096 a été acquis en 1959 par la bibliothèque municipale de Bordeaux. Il renferme quarante-deux documents dont, otre des lettres, des brouillons, un portrait du poète et quelques documents sedondaires, des manuscrits autographes de Jasmin écrits en occitan. Il est à signaler que le Ms 2096 ne fait pas partie des volumes édités du Catalogue Général des Manuscrits. Dossier inventorié

Dates extrêmes :

XIXesiècle

Langues représentées dans le fonds :

occitan 

Importance matérielle :

Quarante-deux pièces.

Supports représentés :

Manuscrits

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

 Ms 2096

Instruments de recherche disponibles :

 

Conditions de consultation :

Pas de restrictions.

Conditions de reproduction :

Pas de restrictions.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari / Data : 2012

Histoire du fonds

La bibliothèque municipale de Bordeaux, véritable conservatoire des œuvres patrimoniales, est un outil efficace de diffusion de la lecture au plus près de vous avec la grande bibliothèque centrale Mériadeck, 9 bibliothèques de quartier et une bibliothèque mobile, accessibles gratuitement.

  Des professionnels accueillent et conseillent les lecteurs, et un programme varié d’activités culturelles est proposé dans l’ensemble des bibliothèques.

Un accueil spécifique est réservé aux personnes handicapées. L'Espace Diderot dispose de matériels adaptés : imprimante braille, vidéo agrandisseur.

Modalités d'entrée :

achat

Accroissement :

Fonds ouvert (peut connaître des accroissements)

Description du fonds

Ces documents sont répartis suivant la thématique abordée et ne constituent donc pas des fonds propres.

Les langues régionales sont majoritairement partagées en deux thèmes : langue et littérature. Elles sont aussi présentes de façon beaucoup plus marginale en histoire (environ 15 documents) et en musique traditionnelle.

Langue :

Ce fonds comprend environ 170 documents, si on exclut les documents portant sur la langue basque.

Les langues représentées sont le béarnais, le bordelais, le gascon, le périgourdin et l’occitan. Ce fonds est constitué de monographies et d’enregistrements sonores (méthodes de langue).

La littérature en langue régionale :

Ce fonds comprend environ 230 documents qui portent sur la littérature occitane du Moyen Age à nos jours. Ce fonds est uniquement constitué de monographies.

Périodiques en langue régionale :

Sept titres de périodiques en langue régionale sont disponibles dans le service. Seuls les trois derniers numéros sont accessibles directement au public, les numéros antérieurs étant conservés en magasin. Il s’agit de : Lo Bornat, Lo Gai Saber, Oc, Occitans !, Pais gascons, La Setmana, Reclams

Dates extrêmes :

XXe-XXIe siècle

Langues représentées dans le fonds :

 

 

Importance matérielle :

Environ 400 documents répartis entre les thématiques des langues régionales et de la littérature en langue régionale, ainsi que sept titres de périodiques en langue régionale.

Supports représentés :

Monographies Imprimées, Périodiques (presse et revues), Enregistrements sonores

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

 

Instruments de recherche disponibles :

 

 

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Pas de restrictions.

Conditions de reproduction :

Pas de restrictions.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Auguste Pujolle (188.-1965), ancien chef-divisionnaire de la Préfecture de la Gironde, poète et bibliophile, entretint des relations amicales avec de nombreux auteurs. Fondateur de la revue littéraire et artistique Burdigala, sa bibliothèque témoigne de son intérêt pour les œuvres régionales.  Pujolle a tenu un grand rôle dans la promotion de la littérature régionale aquitaine. Lors de l'inventaire du fonds, des manuscrits de Paul Valéry, François Mauriac et René Maran ont été retrouvés.

Modalités d'entrée :

Le fonds Auguste Pujolle provient du legs d’Auguste Pujolle en 1962.

Accroissement :

Fonds clos (ne connaîtra pas d'accroissement)

Description du fonds

Fête des vendanges : samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 septembre 1909 : programme officiel des trois représentations et des cascades. Bordeaux : Commissariat général de la fête des vendanges Bureaux de la Petite Gironde1909. 11 f. : ill. ; 21 cm . A.P. 29809/ H 12373

La fête des vendanges à Bordeaux : les 12, 13 et 14 septembre 1909. Bordeaux : Gounouilhou, 1910. 116 p. : ill. ; 36 cm. Cote D 1714 : Demi-reliure à coins, gardes vernissées. Cote D 1714 : Exemplaire n° 64/100 sur Papier fort, acheté en novembre 1995, Margaret Féty. Cote A.P. 31301 : Exemplaire n° 94/100 sur Papier Fort .

La Vie ardente : cahiers trimestriels des amis d'André Lamandé. Paris : Les Amis d'André Lamandé, 1934-1939). Cotes Br 31405 et 31406 : exemplaires de Georges Planes-Burgade avec pièces jointes. Coupures de presse (2 articles "Le souvenir d'André Lamandé" 5 oct. 1934 et 9 mars 1936 signés Alceste et Philinte pseudonyme de Georges Planes-Burgade. Dactylographie de la Conférence de M. Gaston Rageot, Président de la Société des Gens de Lettres sur André Lamandé donnée le 19 déc. 1935 à Bordeaux). Cote A.P. 11284 : N° 1 (1934, juil.) - N°2 (1934, oct.-déc.) ; N° 6 (1936, janv.-juil.) ; N° 9 (1938, août-oct) - N° 11 (1939, janv.-juil.). [Manquants : n° 3 ; 4 ; 5 ; 7 ; 8]. Collection conservée dans les magasins des Fonds Anciens et Précieux).

Corbinelli, Jean (1622-1716). Sentiments d'amour, tirez des meilleurs poëtes modernes, par le sieur Corbinelli. T.2. Paris, C.Corbin, 1671. Titre restitué d’après la BNF. Page de titre manquante. Tome 2 seul. Rel. basane, 17e s., dos à nerfs, pièces de titre et de tomaison. Cote A.P. 33580.

Alibert, Louis (1884-1959) . Méhariste : 1917-1918. Préf. des lieutenant-colonels La Rocque et E. Laforgue. Ed. Originale. Bordeaux, Delmas, 1936. Exemplaire n°366/1700 sur alfa-mousse de Navarre. 1/2 rel. à bandes toile verte et papier marbré, tranches rognées. Fonds Auguste Pujolle. Envoi autographe de l'auteur : "A madame H. Gervais David". Cote : A.P. 15159

Alibert, Louis (1884-1959). Méhariste : 1917-1918. Préf. des lieutenant-colonels La Rocque et E. Laforgue. Bordeaux, Delmas, 1936. 367 p. : couv. ill. en coul. ; 20 cm. Cote A.P. 11823/ A.P. 15879.

Balzac, Jean-Louis Guez de (1597-1654). Lettres du Sieur de Balzac. Livre ancien. Paris, Toussaint Du Bray, 1624. 30, 582 p. (sig. A-B8 A-Z8 Aa-Nn8 Oo4) ; in-8°.Références restituées d’après le privilège, donné à Compiègne le 3 mai 1624. Préface de Jacques de La Motte-Aigron. Rel. parchemin 17e s., un plat manquant. Cote A.P. 33579.

Du Bartas, Guillaume de Saluste (1544-1590). seigneur. La Seconde Sepmaine de G. de S., seigneur D. B. Reveuë, augmentee & embellie en divers passages par l'Autheur mesme, ...Livre ancien. Rouen, Raphaël Du Petit Val, 1602. [12], 682 p. (sig. A11 B-Z12 Aa-Ff12) ; in-12. Références restituées d’après Arbour. Fait partie d'un recueil factice de deux pièces du même auteur. Rel. parchemin 17ème siècle. Dos ms. trace de liens. Page de titre manquante. Suite des œuvres de G. de Saluste sieur Du Bartas. Cote A.P. 33577/1.

Du Bartas, Guillaume de Saluste (1544-1590). seigneur. Suite des Œuvres de G. de Saluste Sieur Du Bartas : Contenant Les Pères. La Loy. Les Trophées. La Magnificence. L'histoire de Jonas ... plus, un fragment ou commencement de préface. La Lepanthe. Cantique de la victoire d'Yvry ... Livre ancien. Rouen, Raphael Du Petit Val, 1602. [22], 198, [16] p. (sig. Gg-Pp12 Qq11) ; in-12. Fait partie d'un recueil factice de deux pièces du même auteur. Rel. parchemin 17ème siècle. Dos ms. trace de liens. La Seconde Sepmaine de G. de S., seigneur D. B. Cote A.P. 33577/2

Estienne, Henri (1528-1598). L'introduction au "traité de la conformité des merveilles anciennes avec les modernes", ou Traité preparatif à l' "Apologie pour Herodote" ... Revu corrigé de nouveau. Livre ancien. Lyon, Benoît Rigaud, 1592. [30], 593, [27] p. (sig. *8 **8 a-z8 A-P8 Q7) ; in-8°. Références restituées d’après Arbour. Page de titre manquante. Rel. parchemin 16ème, trace de liens, dos ms. Cote A.P. 33582.

Gourdon, Maurice. A travers l'Aran : itinéraires d'un touriste . Livre ancien. Paris, G. Charpentier et Cie, 1884. 148 p. : ill. ; 16 cm. Les pages 1 à 82 sont des photocopies réalisées à partir de l'exemplaire de la bibliothèque de Toulouse dont la page 1 porte le cachet. Les p. 85-86 manquent. Cote A.P. 32337.

Guérin, Maurice de (1810-1839). Œuvres choisies. Avec une introduction biographique et critique, des notes bibliographiques, par Ernest Gaubert. Paris, Nouvelle librairie nationale, 1910. In-12, 359 p. Cote A.P. 25408 : Don : Auguste Pujolle, 1962-1963.

Henri IV (roi de France ; 1553-1610). Lettres d'amour et de guerre du roi Henri IV. Introduction, notes par M. André Lamandé. Paris, H. Jonquières, 1928. 331 p. : portr. en front., 7 f. de pl. ; 21 cm. Jadis et naguère : les hommes, les faits et les moeurs ; 2. P.F. 93013 Rés : Envoi manuscrit signé de l'auteur à Madame et Monsieur Planes-Burgade accompagné d'une lettre autographe et d'une carte postale signées par l'auteur. Cote AP 5887 : Don : Auguste Pujolle, 1962-1963.

Lafon, André (1883-1915). L’Élève Gilles. Paris, Perrin, 1912. 260 p. ; 19 cm. L'exemplaire coté A.P. 9982 porte une dédicace ms : André Lafon à Auguste Pujolle. Cote A.P. 9982/ A.P. 9978/ A.P. 9979.

Lafon, André (1883-1915). Poèmes provinciaux. Roubaix, Ed. du beffroi, 1908. 103 p. ; 19 cm. Pour des raisons de conservation, ce document doit être consulté sous forme de microfilm. Sont contrecollés dans l'exemplaire deux poèmes ms signés de l'auteur : l'un daté d'octobre 1909 sur la p. de garde ; l'autre non daté sur la p. 97. Est également contrecollé en p. 97, un poème, dactylographié et signé comportant des corrections ms, intitulé "Le convive". Envoi autographe signé d' André Lafon à Jean Lafont à l'avant titre. Cote A.P. 10234 Rés/ Mic. 618.

Le Tanneur, Jacques (1887-1935). Les Heures bordelaises. Bordeaux, éditions de la "Vie bordelaise", 1924. In-fol. non paginé. L'exemplaire coté A.P. 28298 présente une dédicace manuscrite de l'auteur adressée à M. Auguste Pujolles. Illustrations en couleur de l'auteur. Cotes A.P. 18613 / A.P. 28298.

Mauriac, François (1885-1970). L'enfant chargé de chaînes. Edition originale. Paris, B. Grasset, 1913. 275 p. ; 19 cm. Prospectus des éditions Grasset et bulletin d'envoi timbré à l'adresse d'Auguste Pujolle trouvés entre les pages 130 et 131. Envoi manuscrit autographe signé de l'auteur "A Auguste Pujolle fraternellement". Cote A.P. 23819.

Mauriac, François (1885-1970). Le Baiser au lépreux : précédé d'une lettre de Daniel Halévy à François Mauriac, et d'un hommage de J.-J. Tharaud à Henri Genet. Edition originale. Paris, B. Grasset, 1922. 149 p. ; 20 cm. Les Cahiers verts ; 8. Exemplaire sur Vergé bouffant n° 3244/6730. Cote A.P. 24231.

Mauriac, François (1885-1970). Le jeune homme. Edition originale. Paris, Hachette, 1926. 92 p. ; 17 cm. Les âges de la vie. Cote. A.P. 25802.

Mauriac, François (1885-1970). Le nœud de vipères. Edition originale. Paris, B. Grasset, 1932. 311 p. ; 19 cm. Pour mon plaisir ; deuxième série n° 7. Exemplaire sur Alfa n° 2628/2750. Cote A.P. 23988.

Mauriac, François (1885-1970). Les Mains jointes. Paris, H. Falque, 1909. 121 p. ; 19 cm. Bibliothèque du Temps Présent. Cotes A.P. 2303 Rés. et A.P. 2331.

Pujolle, Auguste ; Got, Armand. Poètes de la Bigorre et du Comminges : 1900-1963... Bordeaux, Éditions d'Aquitaine (Presses de l'Union française d'impression) , 1963. In-16 (19 cm), 127 p. 7,50 F. [D. L. 14828-65]. Cotes A.P. 33130/ A.P. 33131/ A.P. 33132/ A.P. 33550/ A.P. 33551.

Pujolle, Auguste. Evocations. Sonnets. Bordeaux, Féret, 1909. in-8. Cote A.P. 33059 Rés.

Pujolle, Auguste. L'Ascension du "Mont-Sacon", pièce couronnée aux Jeux Floraux du Languedoc. Prix Eymond Lapérouse / AugustePujolle. Lamalou-Les-Bains, éd. de la "Revue du Languedoc", 1907. 8 p. ; 25 cm. Cotes A.P. 31902/ A.P. 31928/A.P. 31929/A.P. 31930 .

Rabanis, François-Joseph (1800-1860). Notice sur Florimont sire de Lesparre suivie d'un précis historique sur cette seigneurie, de notes et éclaircissements. Bordeaux, H. Faye, 1843. [4]-114 p. ; 24 cm. Précis historique sur la seigneurie de Lesparre. Pour des raisons de conservation, ce document doit être consulté sous forme de microfilm. Cote A.P. 22083/ Mic. 1415.

Rostand, Edmond (1868-1918). La Journée d'une Précieuse. [S.l.] : [s.n.], 1900. 28 p. : pl. ; 26 cm. Envoi autographe d' Edmond Rostand Ex-libris vignette : Auguste Pujolle. Cote A.P. 19721.

Rostand, Edmond (1868-1918). Les Deux Pierrots ou le souper blanc. Lever de rideau en vers d'Edmond Rostand. Illustrations de Manuel Orazi. S.l.n.d.Pp. 459-486 : fig., pl. en noir et en coul. ; in-8. Envoi de l'auteur à Auguste Pujolle. Cote A.P. 2859.

Dates extrêmes :

Moyen-Âge- XXe siècle

Langues représentées dans le fonds :

oci

fre

Importance matérielle :

Environ une centaine de notices disponibles depuis le catalogue informatisé de la BM de Bordeaux.

Supports représentés :

Manuscrits/Tapuscrits, Monographies Imprimées, Périodiques (presse et revues), Enregistrements sonores, Documents audiovisuels, Documents iconographiques, Archives

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

AP

Instruments de recherche disponibles :

Description du fonds dans le Répertoire naitonal des bibliothèques et fonds documentaires (RNBFD)

Inventaire des documents manuscrits des fonds Montesquieu de la Bibliothèque municipale de Bordeaux [livre] / Desgraves, Louis. - Genève : Droz, 1998. - 359 p. : ill., couv. ill. ; 24 cm.

Patrimoine des bibliothèques de France. 6, Catalogue collectif des fonds occitans des Bibliothèques publiques de Bordeaux / Ministère de la culture et de la communication, Direction du livre et de la lecture ; [réd.] par Christian Bonnet.... - Bordeaux (Bibliothèque municipale) : Société des bibliophiles de Guyenne, 1992 (33-Bègles : Impr. centrale). - 423 p.-XXXIII p. de pl. ; 26 cm + additions et corrections (8 p.)

Catalogue en ligne de la Bibliothèque de Bordeaux 

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Pas de restrictions.

Conditions de reproduction :

Pas de restrictions.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari
Jusèp Sandaran Bacaria (1875-1942)




Histoire du fonds


Jusèp Sandaran Bacaria (1875-1942) est un auteur originaire de Canejan, village du Val d'Aran (Espagne) près de la frontière Franco-Espagnole.

Il écrit principalement dans un dialecte gascon aranais se rapprochant de celui des villages frontaliers de la Haute-Garonne, mais aussi en catalan.

Vers 1906, il commence une production linguistique en défense de sa langue natale aranaise. On trouve dans ses archives personnelles la Grammaire aranaise et des fiches lexicales de Jusèp Condò Sambeat, qui ont servi à la rédaction d'El parlar de la Vall d'Aran de Joan Coromines, ouvrage de référence sur l'occitan du Val d'Aran. A cela s'ajoutent des fiches lexicales inédites produites très certainement par Jusèp Sandaran Bacaria lui-même.

L'auteur aranais a vécu une partie de sa vie à Barcelone où il prononce, le 23 octobre 1913, un discours intitulé « La Val d'Aran i els Catalans ».

Témoin d'une culture qu'il souhaite faire connaître, il recense les coutumes aranaises dans un recueil également présent dans ses archives.

Poète, il présente ses textes à divers concours des jeux floraux et les publie dans diverses revues occitanes comme Era Bouts dera Mountanho. En 1912, il finalise un manuscrit mêlant des poèmes en catalan et en aranais dédiés à sa femme, Felipa Sambeat Romeva.

Il meurt à Barcelone en 1942.

En 2005, ses archives ont fait l'objet d'un dépôt aux Archives Générales du Val d'Aran et sont également maintenant consultables en partie dans Occitanica.

Modalités d'entrée :

Dépôt

Accroissement :

Fonds clos

Fonds complémentaire :

Fiche de fonds du Répertoire du patrimoine culturel occitan des archives de Jusèp Sandaran Bacaria conservées aux Archives Générales du Val d'Aran

Intervention d'Aitor Carrera Baiget : Un apòrt important ara coneishença dialectologica der aranés e deth gascon pirenenc orientau : es documents de Jusèp Sandaran, Dans "L'Occitanie invitée de l'Euregio. Liège 1981 - Aix-la-Chapelle 2008 : Bilan et perspectives : Actes du Neuvième Congrès International de l'AIEO, Aix-la-Chapelle, 24-31 août 2008 / éd. par Angelica Rieger ; avec la collab. de Domergue Sumien", éditions Shaker (Aachen), 2011

Description du fonds

Le fonds Jusèp Sandaran Bacaria est composé de poésies. Celles-ci sont consultables en lignes sur Occitanica :

- Poesies de Joseph Sandarán Bacaria á sa esposa Felipa Sambeat Romeva. 1èr maig 1912. Barcelona
- Poesia aranesa : Idili / Jusèp Sandaran Bacaria [Texte dactylographié]
- Idili / Jusèp Sandaran Bacaria [Texte manuscrit]
- Era mía pastura / Jusèp Sandaran Bacaria [texte manuscrit]
- Era mía pastura, version avec corrections / Jusèp Sandaran Bacaria [texte manuscrit daté]
- Et Noste Pastú / Jusèp Sandaran Bacaria [texte manuscrit]
- Et nòste pastou / Jusèp Sandaran Bacaria [texte manuscrit]
- Et Noste Pastú, version annotée avec corrections / Jusèp Sandaran Bacaria [texte manuscrit]

Dates extrêmes :

1866 - 1930

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (gascon)

Catalan

Supports représentés :

Manuscrits/Tapuscrits

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

AGA

Instruments de recherche disponibles :

L'inventaire du fonds Jusèp Sandaran Bacaria aux Archives Générales du Val d'Aran est consultable en suivant ce lien

Ressources en ligne

Documents numérisés sur Occitanica : voir partie Description du fonds

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Michel Cans est un journaliste reporter d’images languedocien né au début des années 1920. Il travaille avec la RTF, l’ORTF puis FR3. Dans les années 1950 et 1960, il réalise – principalement à Béziers – une série de films courts traitant des « Actualités biterroises », et parcourt les communes de l'ouest de l'Hérault pour en filmer les habitants.

L’ensemble du fonds et des droits qui y sont attachés ont été cédés par le réalisateur au CIDO (Centre international de documentation occitane) entre 1989 et 1991. Ils ont rejoint les collections du CIRDÒC en 2000. Les bobines 16 mm d'origine, qui avaient auparavant fait l'objet d'un transfert sur cassettes VHS réalisé par le CIDO, ont été numérisées entre 2010 et 2011.



Modalités d'entrée :

Achat

Accroissement :

Fonds ouvert

Fonds complémentaire :

 

Description du fonds

Le fonds Michel Cans du CIRDÒC est composé de 164 films documentaires muets (161 noir et blanc, 3 couleur) tournés dans l’Hérault dans les années 1950 et 1960 par Michel Cans.
Le fonds comporte également la série des "Actualités biterroises", modules muets d’information locale en noir et blanc tournés dans les années 1950, ainsi qu'une série de films dites des "Villages de l'Hérault".
Les localités filmées identifiées sont les suivantes (par ordre alphabétique) : Abeilhan, Adillan, Adissan, Agde, Agel, Aigne, Aigues-Vives, Alignan, Aniane, Autignac, Azillanet, Bassan, Bédarieux, Bessan, Béziers, Boujan, Cabrières, Capestang, Castelnau-de-Guers, Causses-et-Veyran, Caux, Cazouls-les-Béziers, Cers, Cessenon, Cesseras, Ceyras, Clermont-l'Hérault, Colombiers, Corneilhan, Creissan, Cruzy, Espondeilhan, Faugères, Florensac, Fontès, Jonquières, Lamalou-les-Bains, Laurens, Le Poujol, Lespignan, Lignan, Maraussan, Marseillan, Montady, Montagnac, Montblanc, Montpeyroux, Murviel, Neffiès, Nébian, Nézignan-l'Êveque, Nissan-lez-Enserune, Paulhan, Pézenas, Poilhes, Pomérols, Portiragnes, Puimisson, Puissalicon, Puisserguier, Quarante, Roujan, Saint-Geniès, Saint-Nazaire-de-Ladarez, Saint-Pons, Saint-Thibéry, Sauvian, Servian, Thézan, Valras, Valros, Vendres, Vias, Villeneuve-lès-Béziers, Villespassans.

Les cérémonies – inauguration de salle des fêtes, remise de médailles, célébration des carnavals et procession de la Fête-Dieu – filmées à hauteur d’homme, cadrant les visages et les expressions, y côtoient les instantanés de la vie quotidienne – regards goguenards, pensifs ou méfiants, scènes de marché, rondes d’enfants endimanchés.

Yves Rouquette qualifiera ces galeries de portraits d’“album de famille de tout l’ouest de l’Hérault”.

“On y voit des gens morts depuis longtemps, d’autres qui ont vieilli. Tout ça bouge, remue, vit, rit, se promène. C’est très beau et très émouvant. D’une simplicité parfaite. En 10 minutes, on a vu des centaines de visages, des choses qu’on ne pourra plus voir, filmées par un professionnel, mais sous forme de document brut, non monté, muet, d’une beauté sans fard.”

(“60 villages des années cinquante en vedette”, Languedoc-Roussillon Magazine, septembre 1990)

Dates extrêmes :

1950-1970

Langues représentées dans le fonds :

Films muets

Importance matérielle :

164 films documentaires muets

Supports représentés :

Documents audiovisuels


Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Consultation en ligne sur Occitanica.eu, consultation sur place et prêt (copie DVD) au CIRDÒC.

Conditions de reproduction :

Reproduction autorisée aux conditions suivantes

BY : mention d'attribution (réalisateur : Michel Cans ; collection CIRDÒC-Mediatèca occitana)

NC : utilisation non commerciale uniquement

ND : utilisation à l'identique, pas de modification de l'œuvre originale

- Copie DVD à la demande pour une utilisation non commerciale dans le cadre de la famille

- Possibilité, sur demande, de mise à disposition gratuite de copies HD pour des projections publiques dans un cadre strictement non commercial

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

SA

Instruments de recherche disponibles :

Cartographie des localités filmées :


Voir les  Communes filmées par Michel Cans sur une carte plus grande

Ressources en ligne :

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Le fonds ancien occitan de la Bibliothèque de Limoges doit beaucoup à Émile Ruben, bibliothécaire de 1855 à 1871, proche des écrivains de la "renaissance d'oc" (Félibrige et autres mouvements régionalistes du XIXe siècle).

  Jean-Baptiste-Émile Ruben est né à Limoges le 15 avril 1823. Après des études de droit à Limoges, à Poitiers puis à Paris où il prête serment comme avocat, il revient à Limoges vers 1852 et devient chef de bureau des contributions à la mairie. Le 1er octobre 1853, il est chargé de la direction du bureau de statistique et de la conservation des archives municipales. Il occupe cette fonction jusqu'au 10 février 1855, date à laquelle il est nommé bibliothécaire de la ville, en remplacement de Léon Duboys, qui venait de décéder.

Au cours de sa carrière à la Bibliothèque de Limoges, il rédige les trois grands catalogues des collections de la bibliothèque : « Histoire » (1858), « Polygraphie/Belles-Lettres » (1860) et « Sciences » (1863), catalogues encore actuellement utilisés pour les fonds historiques de la bibliothèque.

À sa prise de fonction, l'établissement comptait presque 14.000 volumes ; à son décès, il en comptera 23.000. Membre de la Société archéologique et historique du Limousin en 1854, il en devient secrétaire-archiviste le 24 janvier 1856, puis, le 30 mai 1862, son secrétaire général, jusqu'à son décès prématuré le 18 décembre 1871. À côté de ses fonctions professionnelles, discret sur ses convictions républicaines, il participe à la vie intellectuelle locale en dirigeant la publication des Registres consulaires de Limoges (6 volumes, 1867-1897) et par l'édition des Annales manuscrites de Limoges dites manuscrit de 1638 (1867) en compagnie de Félix Achard et Paul Ducourtieux. Rédacteur principal de l'Almanach limousin depuis 1866, il a publié de nombreuses critiques littéraires. Il a aussi édité les Poésies en patois limousin de Jean-Baptiste Foucaud (1866).

Son intérêt pour la langue limousine lui a fait écrire De quelques imitations patoises des fables de La Fontaine (1861) ou des poésies « patoises » dans l'Almanach limousin. Ses relations avec les personnalités de la "Renaissance d'oc" ont permis la constitution, aux côtés du fonds occitan au sein du fonds régional (aujourd'hui pôle Limousion), d'un fonds occitan représentatif de la renaissance d'oc dans son ensemble (provençal, languedocien, gascon, etc.), aujourd'hui constitué en fonds autonome "fonds ancien occitan non limousin".

Le fonds comporte de nombreux ouvrages dédicacés à Emile Ruben, de la part des grands écrivains de la renaissance d'oc : Frédéric Mistral, Joseph Roumanille, Anselme Mathieu, William-Charles Bonaparte-Wyse et de conserver une édition originale de Mireio de Frédéric Mistral.

Modalités d'entrée :

don / legs (origine du fonds), politique d'acquisition en complément.

Accroissement :

Fonds clos

Description du fonds

Composé de 85 titres, ce fonds occitan est composé de livres anciens occitans, à l'exception des documents relatifs à la langue et culture occitanes du Limousin (regroupés au sein du fonds Limousin de la Bfm). Ce fonds se compose essentiellement d'ouvrages du XIXe siècle. Cependant, certains titres provenant très certainement des confiscations révolutionnaires sont du XVIIIe siecle, voire du XVIIe siecle, ainsi Le Tableu de la bido del parfet crestia en bersses de l'abbé Barthelemy Amilha (1609-1673) paru a Toulouse en 1759, Les quatres saisons ou Les Géorgiques patoises de Jean-Claude Peyrot (Rodez et Millau, 1781), Le Misantrope travesti du citoyen Daubian (Castre, 1797).

Dates extrêmes :

1677-1888

Langues représentées dans le fonds :

Occitan, Français.

Dialectes : Auvergnat, Gascon, Languedocien, Provençal.

Importance matérielle :

Env. 100 volumes (85 titres)

Supports représentés :

Monographies Imprimées, Périodiques (presse et revues).

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

L 1159 - L 1166.

Instruments de recherche disponibles :

Inventaire des titres composant le fonds ancien occitan de la Bfm de Limoges (.pdf) 

Catalogue informatisé des collections de la Bfm de Limoges http://catalogue.bm-limoges.fr

Ressources numériques : la Bfm n'a pas numérisé ce fonds mais certains documents sont accessibles en ligne sur Gallica. Les titres disponibles en ligne sur Gallica sont accessible à partir des notices du catalogue informatisé de la Bfm.

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Consultable sur place uniquement.

Conditions de reproduction :

Document reproductible gratuitement. Possibilité de photographier sur place. Publication soumise à l'autorisation de la Bfm.

Mise en ligne : 16/01/2020
sus 9