Explorar los documents (6 total)

vignette_estelan.jpg
« Rentrat solet » de Bernard Manciet, legit per Lou Petìt Ausèth
Manciet, Bernard (1923-2005)
Lectura per Lou Petìt Ausèth d'un poèma extrait del recuèlh "Sonets/Sonnets" de Bernard Manciet (ed. Jorn, 1996).
Lectura propausada a l'escasença de l'eveniment numeric : "Las paraulas estèlan la nuèit". 
romansmanciet.jpg
Manciet, Bernard (1923-2005)
Les trois romans de Bernard Manciet ont été rassemblés et traduits en français dans ce nouveau recueil publié par l’Atelier In8.

« Bernard Manciet (1923-2005) est l’un des écrivains majeurs de la littérature occitane. Dans cette trilogie – Le Jeune homme de novembre, La pluie, Le chemin de terre – parue entre 1964 et 1976, l’écrivain se révèle un conteur envoûtant, distillant intrigue et suspens.

Trois volets qui évoquent la dérive intime, physique et amoureuse de personnages attachants, dans un monde aux contours floutés, crépusculaires. Il s'agit de la campagne landaise du début du XXème siècle. Dans une langue aussi âpre que lyrique, Bernard Manciet décrit la crise d'avant-guerre, la mort d'une société archaïque, engloutie par une nature hostile, celle des marais et du sable, qu'elle avait en vain tenté de maîtriser. Le paysage landais et ses habitants sont omniprésents. » – Atelier In8

Langue : français

En savoir plus :
http://www.editionsin8.com/catalogue/livre/895-romans 
v_FM-Castan.JPG
« La Déclaration de Nérac » de Bernard Manciet et Félix Castan divise les écrivains d’oc (1956)
Castan, Félix-Marcel (1920-2001)
Manciet, Bernard (1923-2005)
Co-signé par Bernard Manciet et Félix Castan en 1956 et diffusé à Montauban en 1957 à l'occasion de la première Biennale de poésie occitane, ce manifeste définit les bases de l'approche culturelle de l'occitanisme, qui sera celle de Félix Castan tout au long de sa vie. Il y affirme la nécessité de travailler au développement d'une littérature occitane, d'une poésie occitane voire d'un art occitan en général, au lieu de rester concentré sur la préservation de la langue d’oc comme fin en soi. Castan rejette en outre les revendications politiques et économiques de l'occitanisme de son temps, lui opposant une création culturelle occitane active, actrice de la pluralité culturelle de la nation française, faisant ressortir la primauté d'une Occitanie culture sur une Occitanie entité.

Le texte de ce manifeste à été publié dans  OC, n° 204, (avril-mai-juin 1957) sous le titre « Manifèst neraqués-montalbanés ». Félix Castan le republie en 1984 dans son Manifeste multi-culturel et anti-régionaliste sous le titre « Déclaration de Nérac ». Il a été imprimé une nouvelle fois sous le titre « Manifèst de Nerac » dans la revue OC du 20 juillet 1991,  pp. 15-17 .
Estuaire.jpg
Manciet, Bernard (1923-2005)
Estuaire est le fruit d'une remontée de l'estuaire de la Gironde, du Verdon à Bordeaux, effectuée par le poète et écrivain Bernard Manciet, à l'occasion de la Cutty Sark en 1990, à bord d'un des plus grands voiliers du monde, le Sedov, donné à la Russie par les Allemands en 1950 à titre de dommage de guerre. Ce long poème est un hymne à la Gironde et à son histoire.
Edition bilingue, français et gascon.
vignette_reclams.jpg
Reclams. - Annada 49, n°07-09 (Garba-Seteme 1945)
Camelat, Miquèu de (1871-1962)
Palay, Simin (1874-1965)
Daugé, Césaire (1858-1945)
Jouveau, Marius (1878-1949)
Saint-Bezard, Marcel
Branè, Yusti dou
Pucheu, Zarbiè de
Manciet, Bernard (1923-2005)
Tucat, Jean (1870-1961)
Pic, André (1910-1958)
Foix, Vincent (1857-1932)
Courriades, Joseph
Reclams. - juillet-septembre 1945 - N°7-9 (49e Année)
manciet-par-felloneau.jpg
Bernat Manciet legís un extrach de son roman Lo gojat de noveme
Manciet, Bernard (1923-2005)

Enregistrament inedit de Bernat Manciet qui lei l’incipit deu Gojat de Noveme, realizat ençò de l’autor, a Trensac, dens las Lanas (40), per Sèrgi Javaloyès, escrivan, director de la revista Reclams. 

Aqueth roman pareishut peu prumèr còp en 1964 (Tolosa, Institut d’Estudis Occitan) e mantun còp tornat editar (Reclams, 1995 e 2003), qu’ei ua de las òbras màgers de la literatura occitana deu sègle XXau.

« Lo gojat de noveme qu’ei lo nom qui balha Bernat, lo narrator, ad aqueth estrangèr qui cossira quauques dias cada an au Barralh puish qui’s torna gahar lo camin deu son hat. Ua annada, non torna paréisher. Lavetz, ua longa espèra que comença per ua familha abladada per la misèria e la soledat. Lo gojat de noveme que tornarà totun mes arren non serà com abans. Bernat qu’aurà a víver parièr dens aqueth monde a las acabalhas, a maugrat de la tuberculòsi qui l’estofa ; víver dinc au darrèr bohar, entà díser lo secret qui còr-hereish la soa amna d’òmi. ». Presentacion de l’editor, Lo Gojat de Noveme, edicions Reclams, colleccions « Òbras », 2003, Pau.

Bernat Manciet, (Sabres, 1923 - Mont de Marsan, 2005), escrivan d’expression occitana de Gasconha et francesa, qu’ei ua figura màger de la literatura occitane deu sègle XXau.

Incipit de Lo gojat de noveme. (Edicions Reclams, Pau, 2003).

"Après que lo sangarruaire se n'èra tornat de l'estanh d'Aurelhan, qu'i passava enqüèra los Mens que vienèn de la hèira de seteme, dab las velas blancas. Après qu'èran las palomas, e que cridàvam: "Oè...huu..." sus la lana. E après, lo maishant temps. Au borg, quan s'èran estupadas las lampas-carbut de las barracas, lors sers de Sent-Martin, e estupat lo hromatge deu pòste d'esséncia - pausa enqüèra qu'entenèm lo marchand de cotolius, la nueit, suu nòst camin - qu'èram dens l'ivèrn. Los gitanos hadèn huec, un ser, dus sers, quan s'escadèn de passar. Autament, los auts malestrucs, los deu Circ e los d'"eths auts", aqueths aquí vienerén pas se cauhar en çò de nòste sonque ua pausa: deu camin avant que vedèn lo larèr a hlamejar."