Explorar los documents (10 total)

vignette_55914.jpg
Mir, Achille (1822-1901)
Choisies parmi les nombreuses poésies publiées à la fin du 19ème siècle par le poète carcassonnais de la renaissance languedocienne, ces Fables sont accompagnées des dessins de Paul-Narcisse Salières, illustrateur préféré de Mir.
V_H-662.JPG
Lou Sermou dal Curat de Cucugna / Achille Mir
Mir, Achille (1822-1901)
Version en occitan lengadocian per Aquiles Mir (1822-1901) d'una istòria d'origina populara contada a mantuna represa al sègle XIX, notadament per Auguste Blanchot de Brenas en 1859,  silèu 1866 en occitan provençal per Romanilha, puèi per Daudet dins lo jornal L'Evénement del 28 d'octòbre 1866, puèi dins las Lettres de mon Moulin en 1869. La presenta version donc, compausada en occitan lengadocian (lo parlar d'origina del vilatge de Cucunhan, dins Auda) per Mir, serà publicat en 1884 dins las siás òbras completas (Carcassona, Bonnafous). En 1878, un autre felibre, Frederic Estre, n'aviá propausat una version en provençal. Manuscrit ame revirada francesa, illustrada de 38 dessenhs pegats.
V_H-661.JPG
Lou Lutrin de Lader / Achilo Mir
Mir, Achille (1822-1901)
Bofonada en tres partidas, en occitan lengadocian, del felibre audenc  Aquiles Mir (1822-1901). Originari d'Escalas, al bòrd de Lesinhan, Mir fosquèt una figura majora del felibrige lengadocian. Manuscrit illustrat de 44 dessenhs pegats, completat per un diccionari e la cubèrta de la version editada, lo tot religat dins un volume amb de paginas verges. Presentat dins una primièra version al primèr concors tercenal de la Societat per l'estudi de las lengas romanicas en 1875, fosquèt adobat per l'autor e publicat en 1876 a Carcassona (Pendariès), a Montpelhièr (Burèu de las publicacions de la Societat per l'estudi de las lengas romanicas) emai a París (Maisonneuve). Illustracions de Narcisse Salières.
V_H-660.JPG
La cansou de la lauseto / par Achille Mir
Mir, Achille (1822-1901)
Poesia en occitan lengadocian del felibre audenc Achille Mir (1822-1901). Originari d'Escalas, al bòrd de Lesinhan, Mir fosquèt una figura importanta del felibrige lengadocian. Tèxte en occitan emai revirada francesa en regard.
vignette_SAB-A-3-013.jpg
La bigno : pouemo en quatre cants per Achille Mir
Mir, Achille (1822-1901)

Poème du XIXe siècle, recueilli par la Société archéologique, scientifique et littéraire de Béziers dans le cadre du Concours de langue romane.

Devise : "So nou foures esrtat le hi, aqueste mounde aurio pres fis; Car aprep aquel gran delutge Que fec aquel fol demen, Noué n'arigec d'autre refutge, Qu'a la licon de l'eyssirmen". Goudouli

Le recueil contient quatre chants : La Souquo, Las Bendemios, Le Bi et Le trioumfe.
Cité dans le Bulletin de la Société Archéologique de Béziers, 1863.

VIGNETTE_CBC708_0001.JPG
Achille Mir : Pièces inédites, inauguration du buste
Mir, Achille (1822-1901)
rampelada.jpg
La Rampelada del Colège d'Occitania. - Annada 05, n°15 janv.-febr. 1932
Salvat, Joseph (1889-1972)
Mir, Achille (1822-1901)
La Rampelada del Colètge d'Occitania. - n°15 janv.-febr. 1932 (Suplement al Gai Saber n°88)
vignette_1964.jpg
Passejada del 17 d'octòbre de 1884 a la grota de Menèrba d'Achille Mir
Mir, Achille (1822-1901)

Texte d'une chanson composée par l'écrivain Carcassonnais Achille Mir à l'occasion d'une excursion à la Grotte de la Coquille (située sur la commune de Cesseras, dans l'Hérault, parfois appelée "grotte de Minerve"). 


L'auteur indique que ce texte de circonstance s'interprète sur l'air d'"Aquelos mountagnos que tant nautos son" (Aquelas montanhas que tant nautas son en graphie occitane), c'est-à-dire du très fameux "Se canta".

 

Ce texte n'était connu que par une seule référence dans l'édition des Countes en proso e en vèrs d'Achille Mir (Carcassonne, L. Bonnafous, s. d. = vers 1900). Le manuscrit est contenu dans un recueil autographe de l'auteur conservé au CIRDÒC-Mediatèca occitana (fonds du Collège d'Occitanie).


(Extrait d'un recueil de poèmes de 220 page ; p.122)

FRB340325101_CAC-3965.xml
La Cansou de la lauseto d'Achilo Mir (1907)
Mir, Achille (1822-1901)

Recueil de pièces choisies dans La Cansou de la lauseto et de divers textes d'Achille Mir

curat.jpg
Lou sermou dal curat de Cucugna : pouëmo tragi-coumic d'Achille Mir
Mir, Achille (1822-1901)

Plusieurs versions de l'histoire de l'abbé Martin, personnage central du Curé de Cucugnan, existent.

Le thème du Sermon du curé de Cucugnan trouve son origine dans un conte populaire des Corbières ( Aude).

Le narbonnais Hercule Birat est certainement le premier à s'en être inspiré pour écrire vers 1855-1860 Le Sermon du Père Bourras (publié en français en 1860).

En 1858-59, le juge Blanchot de Brenas publie une version de ce conte dans un article de la revue « La France littéraire Artistique et Scientifique ». Elle lui a été inspirée par un récit qu'il a entendu lors d'un voyage dans l'Aude. Dans son texte, il décide de situer son histoire à Cucugnan (Aude), nom de village choisi au hasard ensuite repris dans les versions de Joseph Roumanille, d'Alphonse Daudet et d’Achille Mir.

Le récit d'Achille Mir est une des versions littéraires se rapprochant le plus de la tradition orale du conte occitan d'origine. Il est paru pour la première fois en 1884 dans le Tome III de ses Œuvres complètes.

La version mise aujourd'hui en ligne sur Occitanica est celle rééditée en 1885 avec un texte légèrement remanié, complété par une traduction française à la fin du volume.

Pour en savoir plus sur le Curé de Cucugnan vous pouvez consulter la réponse à la question « Qui est l'Abbé Martin ? » (CIRDÒC - servici question-responsa )