Explorar los documents (12 total)

un-mot-per-jorn-fichier-imatges.pdf
Aureli Berthelon

Vos presenti aqui un projècte menat dins l’encastre de mon annada PEE (Professora de las Escòlas Estagiaria).

La lenga occitana e sa transmission son al còr de las escòlas calandretas. Los mainatges la vivon aquela lenga, dins lor classa, en immersion. Del costat dels parents es plan diferent : d’unes ensajan de prene de corses, d’autres escotan de la musica, mas sovent sèm confrontats a una evidéncia : daissan aquela partida dins las escòlas !


Cossí permetre als parents dels calandrons de dintrar en contacte amb la lenga occitana ? Quinas aisinas per ligar parents e enfants alentorn d’aquela lenga ?

Vos prepausi aicí una aisina, mesa en plaça dempuèi doas annadas al dintre de ma classa  e de l’escòla. Aprenèm l’occitan amassa amb un mot per jorn es una aisina, una mena de ritual, que permés la descobèrta d’un mot novèl per jorn (pels parents e los enfants).

I trobaretz un fichièr .pdf amb 250 mots meses en pagina, una aficha per presentar lo ritual e una tièra alfabetica del mots prepausats que poiretz completar.

Cada regent poirà la metre en plaça aisidament per sa classa o l’escòla tota, l’adaptar a son biais de foncionar, ne’n fa un supòrt per la lectura, l’escritura...
vignette_praxematique.jpg
La praxématique
La praxématique est une discipline linguistique initiée sous l’impulsion de Robert Lafont à la fin des années 70. Son nom est extrait de son unité d’étude de base: le praxème (du grec ancien praxis : l’action et semeion : le sens) 
Elle s’est construite en réponse critique aux approches structuralistes de Ferdinand de Saussure. Contrairement à cette approche qui distingue fond et forme, la praxématique est centrée sur l’analyse de la production du sens en langage.  Ce qui intéresse la praxématique est donc la signifiance. Robert Lafont invente la création de la signifiance en tant que concept, faite pour remplacer celui de signification. 
La praxématique est une linguistique anthropologique, réaliste et dynamique qui s'intéresse aux processus. Son idée fondatrice est que l'homme tire ses représentations linguistiques de sa praxis. Ainsi un des choix méthodologiques est le travail de description et d'analyse de corpus écrits et oraux authentiques pris dans leur contexte de production.
livretKOP.xml
Centre interrégional de développement de l'occitan (Béziers, Hérault)
Dins l'encastre del Festenal Total Festum 2018 e del partenariat amb la Federacion regionala dels Fogals rurals, lo CIRDÒC organiza un dipositiu mobil de mediacion e de sensibilizacion a la cultura e a la lenga occitanas.
Concebut per l'acompanhar, aquel « trocèl de primièrs secorses occitans » illustrat per Bernard Cauhapé e preparat amb la collabracion de Florian Vernet es de totjorn gardar a man !
etablissement-78.png
Lo Congrès permanent de la lenga occitana
CIRDÒC-Mediatèca occitana
Né le 16 décembre 2011, le Congrès Permanent de la Langue Occitane a pour objet de gérer et de socialiser les formes stables de la langue occitane d’aujourd’hui et de fournir les outils linguistiques indispensables à une transmission efficace en direction des jeunes générations. Il s’est doté d’un Conseil linguistique chargé de la recherche scientifique appliquée et de la création d’outils linguistiques de référence.

Lo Congrès regroupe toutes les grandes associations qui défendent la culture et la langue occitanes et s’est donné les moyens d’être représentatif de la plus grande partie des locuteurs actuels de cette langue millénaire. Ce faisant, il s’est doté d’une légitimité qui lui permet d’organiser le plus largement possible une régulation linguistique explicite.Cette institution structurante, et si nouvelle de par sa conception pour l’occitan, s’inscrit pleinement dans l’esprit et la lettre de la Charte de coopération inter-régionale et transfrontalière de développement de la langue occitane, signée en décembre dernier par différentes régions. Organisme indépendant, solidement étayé au niveau scientifique, le Congrès Permanent de la langue Occitane est le fruit des travaux et consultations menées pendant deux années par l’APORLOC (Association de préfiguration de l’organisme de régulation de la langue d’oc). Il fédère les énergies et rassemble les bonnes volontés afin de contribuer à stabiliser et surtout à sécuriser les locuteurs et les scripteurs de langue occitane en régulant les choix à faire à partir d’un solide travail scientifique prolongé par un effort pédagogique et de communication. Soutenu par un large collectif de régions parmi celles qui sont concernées par la langue occitane, le Congrès Permanent comprend l’institution publique qu’est le CIRDÒC et la plupart des associations historiques de promotion de la langue occitane. Le Congrès Permanent de la Langue Occitane a également ouvert ses travaux, à titre consultatif, à des représentants de l’État français (Ministère de la Culture et de la Communication, Délégation générale de la langue française et aux langues de France) et aux partenaires des vallées occitanes d’Italie ou du Val d’Aran.

Afin de mener à bien les missions qui lui sont confiées, le Congrès Permanent dispose au quotidien, d’une association gestionnaire et d’un bureau administratif. Il s’appuie sur deux conseils assesseurs: le Conseil linguistique et le Conseil des usagers. Ce dernier est composé de délégués des associations et se compose de « transmetteurs » (regents, professeurs, formateurs) et d’usagers ayant une parole publique (médias, auteurs etc…).
fonds-documentaire.png
Bibliothèque municipale. Sarlat-la-Canéda, Dordogne, Fonds local
CIRDÒC - Mediatèca occitana

Histoire du fonds

 

Modalités d’entrée :

 

Accroissement :

Fonds ouvert (peut connaître des accroissements)

Description du fonds

Fonds de 25000 ouvrages
Fonds courant plus fonds spécifiques sur les Arts du spectacle ( théâtre et cinéma), le Moyen Age et la Renaissance
Le fonds local porte sur le Périgord noir et le Périgord en général

Sujets représentés : 

Littérature essentiellement( contes, théâtre, poésie)
Etude et histoire de la langue
Dictionnaires, glossaires
Musique
Moeurs et coutumes

Dates extrêmes :

 

Langues représentées dans le fonds :

 

Importance matérielle :

50 ouvrages environ
1 titre de périodique

Supports représentés :

Monographies Imprimées
Périodiques (presse et revues)

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

Classement dans le domaine "langues" et fonds local directement accessible
Le fonds local conservé en réserve

Instruments de recherche disponibles :

Accès au fonds de la bibliothèque de Sarlat via le catalogue départemental en ligne  
Les bibliothèques possèdent leurs blogs.

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Consultation sur place gratuite
Prêt selon conditions

Conditions de reproduction :

Reproduction possible avec quelques restrictions

RPCO_vignette_FONS.jpg
Fons Louis Baquerisse, Bibliotèca del musèu Pirenenc (Lorda)
CIRDÒC-Mediatèca occitana

Histoire du fonds

Ce Fonds de livres imprimés occitans de l'époque moderne et contemporaine a été constitué par Louis Baquerisse (1874-1939), inspecteur des Douanes à Bordeaux, à partir de la bibliothèque gasconne et languedocienne de l'érudit bordelais Ernest Labadie (1847-1917), dispersée en 1918. La Bibliothèque de Louis Baquerisse a été acquise en 1965 par le Musée Pyrénéen de Lourdes.
Ernest Labadie, qui avait publié le catalogue de sa « Collection de plus de cinq cents ouvrages en patois gascon et languedocien » (Bordeaux : Imprimerie Y. Cadoret, 1916), avait pour projet de constituer une bibliothèque complète sur le livre occitan gascon et languedocien, regrettant l'absence de collections significatives dans les bibliothèques et chez les bibliophiles.  
 

Modalités d'entrée :

Acquis en avril 1965 par le Musée Pyrénéen.

Accroissement :

Fonds clos

Description du fonds

Selon Jean Robert, conservateur du Musée Pyrénéen de 1965 à 1985, qui en dressa le catalogue en 1973, le Fonds Louis Baquerisse « semble réunir à peu près tout ce qui a été rédigé en patois, de la Renaissance à 1854 (date de la fondation du Félibrige) d'une part, et d'autre part, les œuvres imprimées de félibres de 1854 à 1938 environ », ces-dernières ayant été acquises par E. Labadie et L. Baquerisse de façon moins exhaustive. 
Reflet de l'intérêt dialectologique dans lequel la collection a été constituée à son origine, le fonds Baquerisse a souvent été décrit selon un classement géolinguistique reprenant les principales aires des « parlers occitans » dans leurs variantes gasconnes et languedociennes (Agenais, Armagnac, Béarn, Bigorre, Comminges, etc.) À noter que le fonds contient également un ensemble de titres en occitan limousin.
Mais le fonds Baquerisse représente avant tout un des plus riches fonds de littérature d'expression occitane de l'époque moderne (XVIe-début XIXe siècle) conservant des exemplaires rares, voire uniques, comme Lou Béray e naturau gascoun en las quouate sasous de l'an (Toulouse : chez Pierre d'Estey, 1636) de Jean-Géraud Dastros, texte connu par ce seul exemplaire ou encore un important ensemble d'impressions bordelaises avec notamment une vingtaine d'éditions de comédies et poésies d'Antoine Verdié (1779-1820), dit Meste Verdié.
Le fonds Baquerisse contient également quelques ouvrages en catalan, basque et poitevin-saintongeais et un corpus d'études de linguistique romane.  

Dates extrêmes :

XVIe (1581) - XXe (1942)

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (languedocien, gascon, provençal, auvergnat, limousin, vivaro-alpin)

Français

Catalan

Basque

Poitevin-Saintongeais

Importance matérielle :

765 volumes

Supports représentés :

Monographies imprimées

Périodiques (presse et revues)

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

B 001 - B 756

Instruments de recherche disponibles :

Catalogue imprimé (voir bibliographie ci-dessous) ; notices versées dans le Catalogue collectif de France (base Patrimoine).
Voir la description du fonds et consulter les 776 notices disponibles dans le CCFR.

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Consultation sur rendez-vous

Conditions de reproduction :

Photographies de travail autorisées dans le cadre d’une recherche ; si diffusion à but lucratif, demande d’autorisation à adresser au Maire de Lourdes ; pas de photocopies ouvrages fragiles.

conf-j-eygun.jpg
Le patrimoine linguistique du Béarn / Jean Eygun
Eygun, Jean

Conferéncia balhada lo 19 de genèr de 2012 per Joan Eygun a l'Usina deus tramways (Pau)

Precision de Joan Eygun : La conferéncia de Joan Eygun qu'èra ua prosejada de vulgarisacion en direccion deu public bearnés, dens las condicions tecnicas de l'endret (impossibilitat d'estupar la lutz, per exemple).

 

Prepaus de la conferéncia

Qu'existeish en Bearn un patrimòni lingüistic hèra ric qui a deishat traç  pregonds e duradís dens lo paisatge, dab los noms deus vilatges, deus arrius, de las maisons... Ua passejada en imatges au demiei de las vaths, montanhas, gaves e costalats bearnés qu'obrirà la conferéncia, dab explics de las honts deus toponimes bearnés.

Puish que s'i illustrarà lo riquèr documentari de la lenga d'òc escriuta en Bearn despuish mei de 750 ans, deu temps deus Sénhers de Bearn a l'Edat Miejancèra dinc au sègle XXIau en tot caminar capvath los archius de las comunitats bearnesas. Aqueth riquèr que serà illustrat tanben per la literatura e las expressions popularas (cançons, arreproèrs...) tostemps vivas uei lo dia.  

 

vignette_2023.jpg
Memòri de recèrca de Stefano Delfino sus la ret toponomastica coma representacion del territòri
Delfino, Stefano
132452532-Giordanengo-Elena-I-Germanismi-Nel-Dialetto-Di-Peveragno-1.jpg
Memòri de recèrca suls germanismes dins lo dialècte de Peveragno (Itàlia)
Giordanengo, Elena

Elena Giordanengo, étudiante en philologie germanique, se penche sur le parler de son village d'origine, Peveragno (Piémont, Italie).

Elle explique dans son introduction qu'elle a souhaité pour son mémoire de fin d'études, concilier sa formation et sa passion pour les traditions et l'histoire locale.

Le mémoire s'articule en trois parties. Dans la première, l'auteur retrace l'histoire de la région et du village, à travers les données archéologiques et écrites. Dans la seconde Elena Giordanengo analyse le dialecte de Peveragno en s'appuyant sur des collectages et dans la dernière elle identifie et explique le lexique d'origine germanique dans ce dialecte.

vignette_2015.jpg
Lo parlar de la comuna de Bagnolo Piemonte (Italie) / Elena Piccato
Piccato, Elena

Elena Piccato, étudiante en "sciences de la médiation linguistique", annonce dans son introduction qu'elle propose, avec ce travail, de contribuer à l'analyse synchronique des caractéristiques phonétiques et à la contextualisation du parler de la commune de Bagnolo Piemonte, dans son environnement dialectologique.


La première partie du mémoire retrace l'histoire, politique et linguistique, de la commune, tandis que la seconde analyse en détail les caractéristiques du parler de Bagnolo Piemonte.

sus 2