Explorar los documents (476 total)

vignette_22631.jpg
Los fors et costumas de Béarn (1602)

Vous trouverez la numérisation sur Gallica 

Résumé

Le For général, rédigé en gascon, langue de l’État pyrénéen, est promulgué le 27 novembre 1552. Immédiatement imprimé – c'est d'ailleurs le premier livre imprimé à Pau – et largement diffusé. 

Il s'agit des premières lois béarnaises qui constituent un des premiers exemple de justice et de démocratie locale du royaume.

Cette édition a été imprimée à Lescar en 1602 par Louis Rabier. 

Louis Rabier - Imprimeur - libraire 

Variante(s) de prénom : Lodoïcus ; Loys ; Loïs.
Imprimeur-libraire ; à Orthez puis à Lescar, imprimeur du roi [de Navarre en Béarn] (et de l'université [ou collège royal]).
Originaire d'Orléans, fils d'un marchand de la ville de confession calviniste, il est reçu habitant de Genève en juillet 1557 avec son père et ses frères.
En apprentissage à Genève chez Conrad Bade, qui le quittance en mars 1562 avant d'aller lui-même s'établir à Orléans en qualité de pasteur.
Attesté en activité à Orléans à partir de 1563, puis à Montauban à partir de 1577.
Nommé en 1581 imprimeur du Roi par Henri de Navarre à condition d'établir une imprimerie en Béarn ; les consuls de Montauban s'opposant à son départ, il doit attendre fév. 1583 pour installer une presse à Orthez. L'université étant transférée d'Orthez à Lescar en avril 1591, son imprimeur la suit dans cette ville l'année même du transfert.
Testament 30 juin 1606 ; décédé peu après. Abraham Rouyer lui succède

[imatge id=22632]

Logo_Ferrara.jpeg
Marcelle Delpastre "Bestiari Lemosin". Natura et vida paisana per la votz dels bèstias / Costanza Amato
Amato, Costanza
Longobardi, Monica. Directeur de thèse
Ginestet, Joëlle. Co directeur
Memòri d'estudi en francès sus l'òbra de Marcelle Delpastre "Bestiari Lemosin" realizat dins l'encastre del Corso di Laurea Magistrale in Lingue e Letterature straniere (Università degli Studi di Ferrara) jos la direccion de Monica Longobardi e la supervision de Joëlle Ginestet (Universitat Tolosa II Jean Jaurès)
vignette_22287.jpg
Folklore du Lauraguais de P. Fagot (Pierre Laroche)
Fagot, Paul (1842-1908)

Le document est accessible sur le site de Gallica

vignette_22257.jpg
Antonius de Arena ... ad suos compagnones studiantes, qui sunt de persona friantes bassas dansas et branlos practicantes, novellas.
Arène, Antoine (1500?-1544?)

Résumé

Antoine de Arena est un écrivain provençal qui mêlent dans ses poèmes macaroniques le provençal, l'italien et le latin

Il écrit par exemple des ouvrages comiques macaroniques où il veut enseigner l’art de bien danser (la basse danse par exemple qui est une danse européenne des bals de l'aristocratie, en cortège de couples ouverts) pour séduire les filles, et des livres d’histoire macaroniques plus sérieux sur différentes guerres, comme celle de Charles Quint en Provence.

Editions

édition de 1533 : http://www.sudoc.fr/150810334

édition de 1574: http://www.sudoc.fr/099621177

Musée Médard de Lunel :
https://www.museemedard.fr/antonius-de-arena-provencalis-de-bragardissima-villa-de-soeeriis-ad-suos-compagnones-qui-sunt-de-persona-friantes-una-cum-epistola-ad-fallotissimam-suam-garsam-ianam-rosaeam-pro-passando-tempu

édition de 1631 : http://www.sudoc.fr/167060686

édition de 1648 : http://www.sudoc.fr/167060201

édition de 1649 : http://www.sudoc.fr/167060422

édition de 1670 : http://www.sudoc.fr/155125699

Bibliothèque de Turin :
https://books.google.fr/books?id=z_wPB_yaAOAC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ViewAPI&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

CIRDOC-Mediatèca occitana :
Antonius de Arena, provençalis de Bragardissima villa de Soleriis [Texte imprimé] : Ad suos compagnones qui sunt de persona friantes, bassas dansas et branlos practicantes, nouvellos perquam plurimos mandat, [s.l.], 1670, 1 vol. 191 p. ; 15 cm,
Cote CR-A 8123

édition de 1758 :
http://www.sudoc.fr/159377269
http://www.sudoc.fr/121132803

[imatge id=22324]

vignette_22254.JPG
Les Folies du sieur Le Sage de Montpellier
Despuech, Isaac (1583-1642)

Résumé 

Vous trouverez ici la version numérisée de l'exemplaire du Fonds Patrimoine de la Médiathèque Emile Zola de Montpellier, Cote C222

Description physique

Dédicace de l'auteur à Monsieur Valat, gouverneur du chasteau de Montferan ; Texte en occitan

Reliure veau XIXe siècle signée Lardière. 

Ex-libris : cachet du fonds Cavalier.

Autres éditions 

Il existerait 252 exemplaires numérotés


Les Folies du sieur Le Sage de Montpellier, A Amsterdam. Suivant la copie de Montpellier : chez Daniel Pain, 1700, 196 p ; in-8, Béziers : CIRDOC - Institut occitan de cultura, Cote CR-A 8081

Les Folies du sieur Le Sage de Montpellier, A Amsterdam. Suivant la copie de Montpellier : chez Daniel Pain, 1700, 196 p ; in-8, Lunel : Musée Médard, Cote LUG 13-2

[imatge id=22325]

vignette_22109.jpg
Notice: Trying to get property 'Files' of non-object in /var/www/occitanica/themes/occitanica/functions.php on line 911
Statuts de Forcalquier
Massé, Louis. Éditeur scientifique
Fort, F.. Éditeur scientifique
Clappiers, François de (1524-1588 ; juriste). Auteur

résumé

Les Statuts de Forcalquier, est l'un des tous premiers livres de l'imprimerie aixoise. Cet ouvrage est le troisième connu à être imprimé en provençal : en effet, les statuts de la commune sont rédigés en langue « vulgaire » et les commentaires, destinés à un public de juriste, eux, sont en latin. 

Les Statuts de Forcalquier sont une source importante pour la connaissance de la vie quotidienne et matérielle dans une ville de Haute-Provence. On y trouve des descriptions de moulins à farine ou à olives, des jeux, du charivari, de la pelote, de la tenue des livres de raison, etc. Une seconde partie, contient la généalogie des Comtes de Provence. 

La Provence est annexée au domaine royal depuis 1487 seulement. Mis à part les zones échappant à l’autorité royale française (Béarn-Navarre, pays niçois, etc.), la Provence est sans doute le « pays » qui résiste le mieux au cours du XVIe siècle à la francisation de l’écrit administratif.  

Exemplaires conservés 

CIRDOC-Mediatèca occitana, CR-A 4007

Bibliothèque Méjanes (Aix-en-Provence), cote In 8 14778,2

vignette_11227.jpg
Psaumes de David viratz en rhythme gascon de Pey de Garros
Garros, Pierre de (1525?-1583?). Auteur ; Traducteur

Résumé

C’est en 1565 que Pey de Garros publie à toulouse chez Jacques Colomès sa première oeuvre gasconne les Psaumes de David viratz en rhythme gascon que l’on peut considérer comme la première oeuvre du gascon moderne. 

Description physique

Réseau des médiathèques de l'agglomération Pau-Pyrénées, Usine des Tramways, Fonds ancien, F 333 R

Reliure XVIe siècle, vélin blanc, milieu et filets dorés sur les plats, tranches dorées. Parchemin XVIe siècle.

La marque de titre est celle de Jean Moulnier (ou Molinier ou Mounier), libraire-éditeur toulousain de 1551 à 1565 pour le compte duquel furent imprimés les Psaumes de Garros. 

Les imprimeurs Jacques I Colomiès (de 1526 à 1568) et Guyon Boudeville (de 1541 à 1561) imprimèrent pour le compte de Jean Moulnier et utilisèrent sa marque, tantôt telle qu’elle apparaît sur les Psaumes de Garros, tantôt avec la devise “AV VERTY GVIDE / HONNEVR SVIT” 

Possesseurs


Le présent exemplaire, conservé à la Bibliothèque de Pau (Réseau des Médiathèques de Pau-Pyrénées, fonds ancien), a été donné par l’abbé Aloys de Laforcade en 1998. Il s’agit vraisemblablement de l’exemplaire non localisé mentionné dans la Bibliographie de François Pic, dont on avait perdu la trace depuis 1891 lorsqu’il avait été acheté par un certain M. Lacourt, antiquaire à Bordeaux, lors de la vente de la Bibliothèque de Jean Bazillac, ancien banquier à Mirande, dans le Ge

vignette_21687.jpg
Cansounier de Lengadoc
Que ce soit pour fêter Noël, pour endormir l'enfant ou rire entre amis, cet ouvrage présente plus d'une quarantaine de chansons populaires languedociennes avec partitions et paroles.
vignette_21679.jpg
Lou Mount Dau Lum de Jan Fournel
Fournel, Jean (1865-1941)
Jean Fournel est Majoral du Félibrige depuis deux ans lorsque son ouvrage Lou Mount dau Lum est publié aux Éditions Languedociennes en 1914.
Ici, dans ces pages, le long de ces "douze récits de gloire" (cf préface), Fournel nous clame son amour pour la ville de Montpellier qu'il qualifie de Matrie : ce terme dont la paternité est attribuée à Léon de Berluc-Pérussis, historien, poète et théoricien du régionalisme, désigne la terre natale, la terre où l'on est né, la "patrie culturelle" toute de tendresse et de douceur.
vignette.jpg
Mélhe arride qué ploura d'Albert Darclanne, dit l'Artè dou Pourtaou
Darclanne, Albert
Cet ouvrage d'Albert Darclanne est un recueil de poésies occitanes en dialecte gascon publié en 1899 sous le pseudonyme l'Artè dou Pourtaou. Cet exemplaire appartenait à Miquèu Camelat, poète et dramaturge occitan. Sur la page de garde est notée de la main d'Albert Darclanne cette dédicace : « à l'amiq Camélat L'Artè dou Pourtaou »
sus 48