Explorar los documents (6908 total)

vignette_60742.jpg
Gonzalès, Eric
Darrèr roman d'Eric Gonzalès, Auròst entà ua escort, que nos mia en aqueth barri paulin de la nueit, dab personatges en marge de la societat, tà resòlver lo murtre de Laurà. Que retrobam lo comandant Heugars, l'eròi deu son prumèr libe, L'òrra istoèra d'un hilh de Gelòs, sortit e premiat en 1996. L'autor que muisha ua grana mestresa deu genre policièr e, plan segur, de la lenga, pr'amor qu'èra ahuecat de la lenga d'òc desempuish mainat. Atau que comença lo libe: Lo dia qu'ei tròp beròi entà qu'agi enveja de m'ocupar d'assassinats.
gus-conte-inachevé.jpg
Cie C.K.C.
Aqueth dia, los mainatges que vienen assistir a la representacion d'ua pèça de teatre. Gus, lo palhassa August, qu'arriba eth tanben, juste ad aqueth moment. Qu'a reservat la soa plaça, mes l'espectacle que triga a començar. Eth que s’atreveish, que puja sus l’empont, que frapa los tres còps, que cèrca los artistas en colissa... Arrés. Que'ns creirem dens lo decòr d'ua cort de recreacion. Que s'amusa dab los accessòris. Qu'obreish un cartable desbrombat per un escolan, ce sembla... Que lei la huelha d'un dever inacabat : "Qu'imaginatz un conte dab un Rei, ua Princessa, un Prince encantant, un Prince maishant, ua broisha, un harri, ua devinalha, un poton e un flòc de flors." Qu'ei decidit, dab quauques mainatges deu public, Gus que va "har" l'espectacle. Sus l’empont, lo conte inacabat que pren vita.

Espectacle de palhassa a partir de 3 ans. L'espectacle que pòt estar realizat en version bilingua francés/occitan de Gasconha, o entièrament en occitan de Gasconha.

Ficha tecnica.
aperet-projecte-oc-tele.jpg
CIRDOC - Institut occitan de cultura

ÒCtele qu'arreconduseish lo son aperet a projèctes entà l'audiovisuau occitan 2024.

Tres tematicas que son concernidas : los documentaris, los cortmetratges de ficcion e l'ajuda a l'escritura e/o au pilòte.

Data limita de depaus : 30 de abriu 2024.

Ne saber mei.

vignette_60735.jpg
Mistral, Frédéric
Deux jeunes gens, Mireille, fille d'un riche fermier de la Crau, et Vincent, un pauvre vannier, s'aiment d'un amour impossible. L'argent, les prétendants de Mireille, la loi sociale les séparent. Désespérée par le refus que son père oppose à leur mariage, Mireille fuit le mas familial et part prier sur le tombeau des saintes Maries, en Camargue, pour fléchir la volonté paternelle. Frappée d'insolation, elle meurt, extatique, face à la mer, au terme de ses prières, laissant Vincent au désespoir. Merveilleuse épopée où Mistral évoque les fastes de son Midi natal, ce poème en douze chants édité en 1859, en langue provençale avec sa traduction en français en regard vaudra la gloire à son auteur. Considéré comme un chef d'oeuvre par Barbey d'Aurevilly, il transportait aussi le romantique Lamartine par son lyrisme. Son succès ne s'est pas démenti pendant des décennies, dépassant de beaucoup la simple littérature régionaliste.

Mireille est réédité à l'occasion du centième anniversaire du prix Nobel de littérature de Frédéric Mistral.
Collection Les Cahiers rouges
vignette_60734.jpg
Mistral, Frédéric
Le «Poème du Rhône» est une oeuvre hors du commun : nous voici embarqués pour une décize, de Lyon jusqu’en Provence, en compagnie d’une flottille de sept barques de commerce attachées ensemble, qui charrient le charbon de Givors, des sacs de violettes, la métallurgie du Nord et des fusils de la Manufacture de Saint-Étienne (des passagers également, et parmi eux un fantasque jeune homme et une jeune fille inouïe), et aussi, pour la remonte, pas moins de quatre-vingts chevaux et leur nourriture. Rendue en Provence, cette troupe chargera du sel, du blé, du vin, et le retour ne sera pas moins difficile, en butte aux aléas de la sécheresse ou des crues. Le voyage pouvait prendre trois ou quatre mois. Le «Poème» compose une fresque ethnographique où le poète relève les légendes et les pratiques religieuses et festives sur le bord de la route liquide, une fiction mythologique, une déclaration esthétique, une rêverie politique.

En pleine maturité littéraire, Frédéric Mistral recevra quelques années plus tard le prix Nobel de littérature. Il offre ici à la littérature universelle le chant miroir amer de la disparition d’un fleuve roi vivant, coeur de la vie d’un peuple, poème épique qui témoigne de la rupture anthropologique dont on discute aujourd’hui l’importance dans notre destin contemporain. Je propose ici une traduction pour la première fois libre de la version française pâle et appliquée publiée par Mistral lui-même en 1897.

J’ai traduit «Le Poème du Rhône» à l’identique, en vers de onze pieds, le vers de Dante avec lequel Mistral invente un mode mineur à l’époque de l’alexandrin, un vers que j’aime, décalé, boiteux et pauvre, qui tente dans ce “sillon du monde” un blues mélancolique.

Aujourd’hui où se réfléchit, dans tous les domaines de la connaissance et de la pensée, ce qui a été perdu et gagné dans la révolution industrielle, ce poème imbibé des traditions, des usages populaires, des mythes et transcendances de ce pays d’un sixième de France, poème qu’ensemble, Mistral et moi son traducteur, nous cousons de nos inquiétudes, ce poème cherche sa place auprès du public et désire sortir du méchant registre des régionalismes où il est malheureusement contraint depuis cent ans.
vignette_60733.jpg
Baudin, Gérard
Frédéric Mistral, grand poète provençal, auteur de Mireille et de tant d’autres chefs-d’œuvre a été lauréat du prix Nobel de Littérature en 1904. Aujourd’hui pourtant, Mistral semble avoir été oublié, disparu du paysage culturel français. Pourquoi un homme dont Jean Finot disait « On ne le discute plus nulle part, mais on l’admire partout. Cet Homère de la Provence est devenu l’Homère du XIXe et XXe siècle », a-t-il perdu notre reconnaissance au fil des années ?
vignette_60732.jpg
Casanova, Jean-Yves
Cet ouvrage entend cerner les fondements psychiques d’une œuvre et analyser les traces poétiques déposées dans l’ensemble du corpus mistralien. L’insertion de Mistral dans un vaste mouvement littéraire est également étudiée, sous l’angle des réseaux psychiques et textuels que détermine un amont de l’écriture.
vignette_60731.jpg
Surre-Garcia, Alem
Il fut un temps ou les Pyrénées ont plus uni qu’elles n’ont séparé, un temps ou l’ ” Entre-deux-mers ” tournait résolument le dos au nord de l’Europe et était essentiellement animé par une dynamique méditerranéenne. Des Ibères à l’époque médiévale, ce territoire a connu un brassage très important de peuples et de civilisations et ses populations ont régulièrement noué contact avec celles des rives opposées. Il en est résulté, pour les pays d’Oc et les Pyrénées, un imaginaire riche et complexe, profondément original, ou s’entrelacent la légende et l’histoire, la passion et la raison, le dogme et le doute. À travers l’évocation des routes séfarades, des principautés pyrénéennes, des conquêtes et reconquêtes, l’errance des troubadours, les mosquées et forteresses musulmanes, les foyers d’art roman, les pensées et spiritualités hétérodoxes, c’est toute une civilisation qui resurgit, longtemps occultée par les historiens français. Cette passionnante fresque d’un passé oublié invite le lecteur à une conversion du regard lui permettant de reconsidérer sa vision de l’histoire et de la géographie.
vignette_60730.jpg
Gròs, Jòrgi
Dins aqueste libre, lo contaire Jòrgi Gròs a recampat catòrze contes que partatgèt pendent dotze annadas amb un public calorós, los legeires e los auditors passionats de la Mare nostrum.
vignette_60729.jpg
Ubaud, Josiana
Un cònte acide, negre, risolier e alhetat, que desgruna quauqueis atacas realas fachas ai lengas regionalas per lei politics, escrivans, jornalistas, umoristas, etc.  « dans la langue de la liberté ».
sus 691