Schéma : les anches simples

DESBLANCS, Bernard. Étude et construction des anches : les anches simples. Toulouse : Conservatoire Occitan, [1980 ca].

 

Une anche simple se compose d’une partie vibrante (la languette) et d’une partie non vibrante qui sert de support (c’est le corps de l’anche).

Il y a également un bouchon qui peut être l’extrémité naturelle du roseau (le nœud) et qui, dans tous les cas, doit être hermétique (bouchon de liège ou de cire par exemple).

Pour régler l’anche, il faut régler la longueur de la languette vibrante. L’ouverture est le trou laissé par le décollage de la languette.

Pour la fabrication des anches de boha, plusieurs matériaux ont été utilisés : sureau, roseau…

Le roseau le plus souvent utilisé est le roseau des marais.

Aujourd’hui, on utilise souvent le roseau dit du Var.

Les instruments à anche simple sont souvent joués en souffle continu, l’anche simple ne supportant pas bien une arrivée d’air saccadée.